Paul Barriault sort de sa retraite pour devenir maire de Havre-Saint-Pierre

Par Vincent Rioux-Berrouard 6:00 AM - 13 octobre 2021
Temps de lecture :

Photo courtoisie

Face à l’absence de candidature à la mairie de Havre-Saint-Pierre, Paul Barriault a décidé de sortir de sa retraite pour relever ce défi.

« Je ne pensais pas sortir de ma retraite, mais lorsque j’ai vu que personne ne se présentait, il était inconcevable qu’on se retrouve sans maire à Havre-Saint-Pierre », lance-t-il. « Je tiens toutefois à dire que j’ai aussi le goût d’apporter mon expertise et mon expérience pour faire avancer la municipalité », explique Paul Barriault.

Il a finalement été la seule personne qui a déposé sa candidature pour la mairie de Havre-Saint-Pierre.

M. Barriault affirme qu’il a attendu au dernier moment avant de se porter volontaire, malgré qu’il avait un intérêt depuis un certain temps pour la politique municipale.

Natif de la municipalité, il a passé toute sa vie dans celle-ci, excepté pour effectuer ses études supérieures. Il a notamment œuvré à Emploi Québec et il occupe le poste du protecteur de l’élève au Centre de services scolaire de la Moyenne-Côte-Nord.

« Durant ma carrière, j’ai eu à gérer des employés et des budgets. J’ai donc une certaine expérience qui m’a préparé pour la mairie », indique celui qui a été élu par acclamation.

Travail d’équipe

Paul Barriault souhaite travailler en collaboration avec les conseillers de la municipalité pour établir les priorités.

« Oui j’ai mes idées et des dossiers sur lesquels je veux travailler comme le développement économique, le tourisme et l’environnement, mais il faut se rappeler que ce n’est pas le maire qui décide de tout. C’est un travail d’équipe avec tous les membres du conseil et les employés de la municipalité », affirme-t-il.

Le nouveau maire a déjà eu des rencontres avec l’actuel tenant du poste, Pierre Cormier.

« Le transfert va se faire correctement. J’ai la collaboration totale de Pierre Cormier », dit-il.

Paul Barriault affirme être déjà à l’ouvrage pour parfaire ses connaissances sur les différents dossiers qui touchent la municipalité.

Le 7 novembre, il n’y aura qu’un poste de conseillers qui nécessitera une élection à Havre-Saint-Pierre. Il s’agit du siège # 6 où le conseiller sortant Charles Arsenault affrontera Dominique Boudreau. Les cinq autres conseillers ont été élus par acclamation.

Partager cet article