L’entente de principe est approuvée par les travailleurs d’ArcelorMittal

Par Emy-Jane Déry 8:28 PM - 08 juin 2021
Temps de lecture :
Arcelor

Les 2 500 travailleurs d’ArcelorMittal à Port-Cartier et Fermont ont voté en faveur de l’entente de principe conclue samedi dernier avec l’employeur.

Le nouveau contrat de travail est d’une durée de 4 ans.

En considérant l’intégration au salaire du boni de vie chère, la nouvelle convention collective prévoit des augmentations salariales moyennes de plus de 3 % par année et des augmentations annuelles moyennes des prestations de retraite de 3,75 %. 

Les retraités actuels verront aussi leurs rentes être indexées de 1 à 3 %.

« Grâce à ce nouveau contrat de travail, nous estimons que les retombées économiques pour la région devraient atteindre 178 M$ pour les quatre prochaines années, soit une augmentation annuelle moyenne de 14 % dans l’apport à l’économie régionale », a fait valoir le coordonnateur régional des Métallos, Nicolas Lapierre.

De son côté, le dirigeant d’ArcelorMittal s’est dit heureux de tourner la page sur ce conflit.

« Les dernières semaines ont marqué un temps d’arrêt pour nous permettre de repartir ensemble sur des bases nouvelles. Nous avons hâte d’accueillir à nouveau nos employés et je les assure personnellement de mon engagement, ainsi que celui de tous les gestionnaires et membres de la direction, envers un environnement de travail sain et sécuritaire où le respect mutuel devra primer », a déclaré Mapi Mobwano, président et chef de la direction d’ArcelorMittal Exploitation minière Canada.

Voici les résultats par section locale dévoilés par les Métallos :

5778: 96% accepté 

6969: 88% accepté 

8664: 95% accepté 

7401 nord: 90% accepté 

7401 sud: 98% accepté 

Voici les taux de participation:

5778: 78%

6869: 93%

8664: 90%

7401 nord: 85%

7401 sud: 92%

Les travailleurs syndiqués étaient en grève depuis le 10 mai. Ils avaient alors rejeté l’offre patronale à 99%. 

Les Métallos réclamaient des salaires en conséquence du prix du fer qui bat des records sur les marchés. 

Partager cet article