25 ans au cœur de la radio à Havre-Saint-Pierre pour Patrick Cadieux

Par Vincent Rioux-Berrouard 7:00 AM - 14 mai 2021
Temps de lecture :

Photo courtoisie

Après plusieurs années de loyaux services à la RTC de Havre-Saint-Pierre, le directeur général de l’organisme, Patrick Cadieux, a décidé de relever un nouveau défi professionnel. Retour sur un parcours de près de 25 ans à la radio CILE.

Originaire de la région de la Montérégie, c’est en 1993 qu’il sera pour la première fois à la station de radio de Havre-Saint-Pierre lors d’un court stage d’un mois. Par la suite, il travaillera dans différentes stations. Alors qu’il est à Fermont, un poste d’animateur à temps plein s’ouvre en 1996 à la radio de Havre-Saint-Pierre. Patrick décide de revenir en Minganie et cette fois-ci, le séjour sera de longue durée.

Pour ce dernier, il était tout à fait normal de s’éloigner de sa région natale pour débuter sa carrière radiophonique. Il dit: « Lorsque j’étais à l’école pour apprendre mon métier, on nous avait laissés clairement entendre que si on n’était pas une vedette, il faut aller travailler en région pour commencer. Comme à l’époque je ne me trouvais pas très bon, je me disais que je pourrais ainsi faire mes classes. »

Durant les 25 années où il a été présent à la RTC, Patrick Cadieux a occupé différents postes. Après avoir été directeur de la programmation, il accepte en 2017 d’occuper le poste de directeur général de la RTC Havre-Saint-Pierre. « Ça représentait tout un défi pour moi parce que je ne me suis jamais considéré comme un expert avec les chiffres, mais j’ai été bien entouré à la RTC », affirme-t-il.

En plus de diffuser la radio CILE dans tout le secteur de Sheldrake à Natashquan, la RTC offre le service de câblodistribution, d’Internet et de téléphonie en Minganie.

S’adapter au changement

Patrick Cadieux fut un témoin privilégié des nombreuses transformations qui ont touché l’industrie dans laquelle il œuvre notamment avec l’apparition du numérique.

Ce dernier explique qu’il n’a jamais vraiment eu de problème durant son parcours étant donné qu’il a toujours fait l’effort de se tenir au courant des nouvelles technologies. Selon lui, l’informatique a grandement facilité le travail de montage qui doit être fait à la radio avec l’apparition de logiciels.

Choisir de rester

Pour expliquer son choix de rester à Havre-Saint-Pierre depuis toutes ses années, Patrick Cadieux affirme que le contact avec les gens en région est beaucoup plus facile que dans les centres urbains. « Ce que je trouve de plaisant ici c’est que l’on connaît véritablement les gens et on est souvent en contact avec nos auditeurs. »

Il dit aussi apprécier les grands espaces qu’offre la Minganie.

Alors qu’il quitte ses fonctions de directeur général, Patrick Cadieux espère laisser la maison en bon ordre. Il dit : «Vous savez, ça bouge beaucoup à la RTC en raison de tous les services que nous offrons, ainsi la personne qui va me succéder va trouver qu’il y a beaucoup de travail à faire. »

Pour ce qui est de l’animation radio, M. Cadieux compte continuer à enregistrer du matériel grâce à l’équipement qu’il possède chez lui. « Cela va être un passe-temps et une façon de m’amuser », dit-il pour conclure.

Partager cet article