Popco: au cœur de l’alphabétisation populaire

Par Vincent Rioux-Berrouard 7:00 AM - 09 avril 2021
Temps de lecture :

Le Club Rotary de Sept-Îles a offert un écran tactile interactif à Popco. Ce nouvel outil sera très intéressant pour les apprenants qui auront la possibilité de participer plus activement aux activités d’apprentissage dans un environnement technologique. Sur la photo, Danielle Bérubé, présidente du Club Rotary de Sept-Îles, et Nadine Roussy, directrice de Popco. Photo courtoisie

Du 29 mars au 2 avril se tenait la 5e semaine de l’alphabétisation populaire. Pour Nadine Roussy, directrice de l’organisme Popco situé à Port-Cartier, il s’agit d’une occasion importante pour aborder un sujet qui touche encore beaucoup de gens.

Installée à Port-Cartier depuis maintenant 40 ans, la mission de base de Popco est l’alphabétisation. L’organisme offre aussi d’autres services comme des activités de francisation et de préparation pour passer le test d’équivalence de niveau secondaire. Il y a aussi un service d’accompagnement en recherche d’emploi.

Au cours de la dernière année, l’organisme a dû faire face à de nombreux défis pour pouvoir continuer d’offrir ses cours d’alphabétisation. « Au début, cela a été un choc pour nous. On n’était pas prêt et on a dû arrêter les activités de formation. Par contre, on a essayé de garder un certain contact avec les gens qui bénéficiaient de nos services pour vaincre l’isolement », affirme Nadine Roussy.

À l’automne 2020, Popco a pu reprendre ses cours en présentiel, mais ils ont dû offrir les cours à distance cet hiver. Mme Roussy précise que l’organisme était mieux outillé à ce moment pour offrir des cours uniquement par vidéoconférence.

D’ailleurs, Popco a offert des formations en informatique aux personnes qui assistent aux cours pour s’assurer qu’elles soient en mesure de gérer les différents outils numériques.

Pour favoriser l’apprentissage, les cours d’alphabétisation offerts par Popco optent pour une formule personnalisée pour chaque personne. La directrice de Popco ajoute : « En plus des cours d’alphabétisation, on offre aussi des activités avec des organismes pour leur faire découvrir différents aspects de la société. On veut aussi former de meilleurs citoyens avec nos cours. »

Parlons d’alphabétisation

Pour Nadine Roussy, il est important de parler d’alphabétisation. Selon elle, il y a encore beaucoup de préjugés qui existent dans la société.

« On sait qu’il y a des gens qui ont des difficultés à lire qui pourraient bénéficier de nos services, mais qui ne veulent pas avouer leurs difficultés. Voilà pourquoi c’est important d’en parler », affirme Mme Roussy.

Celle-ci ajoute aussi qu’en ce 21e siècle, en plus des difficultés à lire et écrire, la littératie numérique devient un autre aspect où plusieurs personnes ont des difficultés.

La 5e semaine de l’alphabétisation populaire avait pour objectif de mettre en lumière les obstacles vécus par les adultes peu alphabétisés et le travail des organismes d’alphabétisation populaire, particulièrement dans le contexte difficile de la dernière année.

Des cours qui ont un impact

Depuis maintenant trois ans, Sonia Imbeault assiste à des cours d’alphabétisation avec l’organisme Popco. Celle-ci était hésitante à retourner à l’école, mais finalement, l’approche pédagogique de Popco lui a plu et elle ne regrette aucunement d’avoir fait ce choix.

Sonia Imbeault identifie la méthode d’apprentissage de Popco pour expliquer les progrès qu’elle a accomplis. «Il y a certaines choses que je n’arrivais pas à comprendre plus jeune et maintenant, ça rentre. J’ai beaucoup plus de facilité à apprendre ici », dit-elle.

La dernière année aura représenté tout un défi pour Sonia avec les restrictions et les changements qui sont venus avec la pandémie. « J’ai aimé les cours à la maison, sauf qu’on ne peut plus rencontrer nos amis dans nos cours. On continu de leur parler, mais on n’est pas avec eux en personne. » De plus, l’aspect technologique a parfois présenté certaines difficultés avec des problèmes de connexion Internet.

En terminant, Sonia souligne le travail effectué par les personnes travaillant chez Popco. « Elles se donnent totalement pour offrir des cours intéressants », explique Sonia Imbeault.

Partager cet article