Des pôles de vaccination COVID-19 dans les entreprises locales

Par Laurence Dupin 8:47 AM - 09 avril 2021
Temps de lecture :

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé cette semaine que les 13 premiers pôles de vaccination en entreprise, répartis au sein de 8 régions administratives, ont été désignés afin d’augmenter la capacité de vaccination du Québec et de poursuivre l’opération qui bat son plein. Pour la Côte-Nord, RioTinto IOC, ArcelorMittal Mines et Infrastructure Canada, Aluminerie Alouette et Minerai de fer Québec en font partie.

Chaque pôle assurera la vaccination des employés de l’entreprise et de ses partenaires, ceux des entreprises situées à proximité ainsi que leurs familles respectives. La population aura également accès à la vaccination dans ces pôles. Chaque pôle de vaccination en entreprise s’engage à vacciner de 15 000 à 25 000 personnes, du mois de mai au mois d’août.

« Je suis très fier de la réponse que nous avons eue de la part d’entreprises québécoises de partout au Québec. Je les remercie pour leur solidarité et leur enthousiasme à joindre nos efforts. Cette initiative, une première au Québec, s’annonce déjà comme un beau succès qui permettra d’accélérer la vaccination auprès de la population générale et d’appuyer les actions du réseau de la santé et des services sociaux », a précisé le ministre.

ArcelorMittal Mines et Infrastructure Canada prend part à la création du pôle de vaccination Industrie Côte-Nord avec RioTinto IOC, Aluminerie Alouette et Minerai de fer Québec.

« Notre proposition de collaboration a été accueillie avec enthousiasme par le ministère de la Santé et des Services sociaux et nous sommes fiers d’allier nos forces avec les autres grands joueurs de la Côte-Nord pour participer à l’effort collectif de vaccination de masse. Il s’agit d’un bel élan de solidarité de la part des industries locales et nous sommes heureux d’y prendre part pour protéger la population à cette étape critique de la pandémie », a déclaré Mapi Mobwano, président et chef de la direction.

L’objectif du gouvernement est que la vaccination puisse débuter au début du mois de mai. Les précisions quant à la prise de rendez-vous seront transmises ultérieurement.

Partager cet article