Six clubs de motoneige et de quad se partagent 1 M$

Par Sylvain Turcotte 11:07 AM - 08 avril 2021
Temps de lecture :

Photo : quebecmaritime.ca

Développement économique Canada donne un précieux coup de pouce à six clubs de motoneige ou quad de la Côte-Nord pour l’entretien de leurs sentiers afin d’attirer les amateurs d’activités hivernales d’ici et d’ailleurs pour les saisons à venir. C’est une contribution financière totalisant près d’un million de dollars qui leur est accordé.

« Depuis le début de la pandémie, ce sont des centaines de kilomètres de sentiers sur la Côte-Nord qui permettent aux Québécois de s’évader. Aujourd’hui, on investit 974 921 $ pour améliorer ces sentiers afin que les gens puissent profiter encore plus des magnifiques paysages de leur région. Ça va faire une différence concrète dans la vie des familles d’ici et attirer dans les prochaines années encore plus de touristes de chez nous et de partout. Merci à tous les employés et bénévoles qui travaillent fort pour bien entretenir les sentiers », souligne Pablo Rodriguez, député d’Honoré–Mercier, lieutenant du Québec et leader du gouvernement à la Chambre des communes.

Cette contribution est partagée entre six clubs de la région. Le club motoneige les Bolides de Ragueneau reçoît la plus grosse part, recevant 237 018$. Trois autres organisations touchent également une aide supérieure à 200 000$, soit le Club de motoneigistes Les Exploreurs de Sault-au-Mouton – Longue-Rive (231 000$), le Club de motoneige Harfang du Nord de Baie-Trinité (221 466$) et le Club le Blizzard de Havre-Saint-Pierre (220 638$). Le Club Quad VTT les Nord-Côtiers de Sept-Îles se voit verser un montant de 45 704$ et l’Association des motoneigistes Manicouagan une somme de 19 095$.

« Le tourisme est un moteur économique pour toutes nos communautés et il fera partie intégrante de la relance de notre économie. Le tourisme hivernal dynamise quant à lui les régions pendant les mois les plus froids et contribue non seulement, comme nous l’avons vu dans le contexte de la pandémie, au bien-être des citoyens, mais aussi à la vitalité des économies locales. Notre gouvernement est fier de promouvoir des initiatives comme celles-ci, qui ont un effet positif sur le développement économique régional, soutiennent de bons emplois pour la classe moyenne et apportent de la joie aux gens dans un pays nordique comme le nôtre », mentionne Mélanie Joly, députée d’Ahuntsic-Cartierville, ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de DEC.

Partager cet article