L’histoire derrière le sentier décoré de l’île McCormick

Par Vincent Rioux-Berrouard 7:00 AM - 01 avril 2021
Temps de lecture :

(Photo courtoisie)

Depuis le début de l’hiver, de nombreux Port-Cartois se sont rendus dans le sentier décoré à l’arrière du Café-théâtre Graffiti. Né d’une initiative citoyenne, ce projet semble plaire aux petits et grands.

Cette initiative citoyenne provient de la volonté de quelques Port-Cartoises. Il s’agit d’Hectorine Collin, Simone Richard, Lola Plourde, Rachel Duchesne, Louisette Gignac, Viviane Chénard, Louise Plourde, Nicole Tremblay, et Francine Gaudreault.

Le tout a commencé avant Noël alors que sur un coup de tête, trois dames dont Simone Richard, ont décidé de décorer le sentier pour la période des Fêtes. « Avec la COVID, il n’y avait pas grand-chose qui se passait. On voulait donc créer quelque chose qui plairait autant aux jeunes qu’aux adultes », précise Mme Richard.

Elles ont, par la suite, de leur propre initiative, adapté les décorations selon les différentes fêtes comme la Saint-Valentin ou Pâques et d’autres personnes sont venues se joindre à l’initiative.

Lola Plourde fait partie de ce groupe qui a embarqué dans le projet. Elle explique que les femmes faisant partie de ce comité bricolaient des choses et ensuite apportaient leurs décorations au sentier.

Mme Plourde affirme aussi que maintenant, les citoyens apportent eux-mêmes certains objets pour embellir encore plus le sentier.

Cette dernière se dit surprise, mais très heureuse par le succès populaire que connaît le sentier. « La fin de semaine, le sentier est rempli de jeunes familles tandis que la semaine, on croise plutôt des gens retraités, mais il y a tout le temps du monde. La température clémente que nous avons eue cet hiver a probablement aidé. »

Mme Plourde croit aussi que le sentier a permis de faire plaisir aux gens et encouragés ceux-ci à aller prendre l’air. Le sentier qui est situé sur l’île McCormick est d’une durée d’environ 30 minutes à faire aller-retour.

Un sentier des toutous, où un grand nombre de peluches ont été accrochées aux arbres, a été grandement apprécié des enfants.

Preuve que c’est toute la communauté qui a embarqué dans ce projet de sentier décoré, le Café-théâtre Graffiti a accepté d’entreposer certaines décorations ce qui permettrait de les remettre en place l’an prochain.

Mme Simone Richard exprime d’ailleurs le souhait que cette idée de décorer le sentier de l’île McCormick devienne une sorte de tradition à Port-Cartier.

Au cours de l’été, le groupe a l’intention de planter des fleurs pour rendre le sentier plus attrayant.

Demande à la Ville

Le comité a adressé des demandes au maire de Port-Cartier, Alain Thibault, lorsque celui-ci a visité le sentier. Ce dernier a confirmé que la Ville de Port-Cartier installera des tables, des bancs et des poubelles au courant du printemps pour l’agrémenter.

Il souligne aussi au passage l’initiative citoyenne. « C’est vraiment une bonne idée. Cela a apporté beaucoup de gaieté et de bonheur surtout avec la COVID qui a rendu l’hiver plus difficile », affirme le maire de Port-Cartier.

Galerie photo

Partager cet article