Femmessor appuie le rayonnement des entrepreneures québécoises

Par Julien-Pierre Desmeules-Paré 9:00 AM - 07 mars 2021
Temps de lecture :

L’organisme Femmessor permet aux cheffes d’entreprises de créer un réseau de contacts afin de partager la réalité vécue par les femmes en affaires.

La réalité des femmes en affaires n’a pas toujours été de tout repos. Depuis les dernières années, des organismes viennent en aide afin de mettre en place les moyens pour soutenir les PME dirigées par des femmes. C’est le cas de l’organisme Femmessor qui est présent dans toutes les régions du Québec.

Créé en 1995 dans la région de la Côte-Nord, l’organisme Femmessor a comme mission de faciliter l’accès des femmes entrepreneures à du financement et à des services-conseils de qualité.

Femmessor est présent dans les 17 régions du Québec, a été créé dans le but de développer la notoriété des organismes, de créer des liens d’affaires avec les acteurs du monde financier ainsi que de partager les pratiques de gestion les plus pertinentes.

L’équipe de l’organisme, qui inclut plus de 50 ressources présentes dans les 17 régions du Québec, travaille afin de combler les besoins des femmes entrepreneures et de soutenir les cheffes d’entreprises.

Plus concrètement, des activités de formation, des activités de réseautage et des conférences sont offertes dans les différentes régions du Québec afin d’aborder des réalités vécues par les femmes en affaires.

De plus, en période de pandémie, il est d’autant plus important de développer un réseau d’affaires, de partager et même de sortir de l’isolement. D’ailleurs, l’organisme s’est adapté en offrant ses activités virtuellement.

Femmessor Côte-Nord

Depuis le 30 septembre 2020, le poste de présidente-directrice régionale de la Côte-Nord est occupé par Christine Turcotte qui cumule, entre autres, une expérience de 30 ans comme gestionnaire pour la Caisse populaire Desjardins.

Elle constate que les modèles féminins en affaires sont plutôt nombreux. « Il y a de plus en plus de femmes qui sont des cheffes d’entreprise ou des présidentes. On pense à Sophie Brochu, présidente-directrice générale chez Hydro-Québec, à Monique Leroux, présidente du Mouvement Desjardins de 2008 à 2016, et notre directrice chez Femmessor, Sévrine Labelle », souligne Mme Turcotte.

Selon les résultats Femmessor de 2019-2020, l’équipe de la Côte-Nord a réussi à offrir d’excellents services et d’atteindre des statistiques intéressantes, dont 4,8 M$ en prêts conventionnels, 97 financements accordés à des entreprises à propriété féminine et 91 % taux de satisfaction globale, et ce, malgré la période de pandémie.

Fait à noter, 500 000 personnes ont été rejointes grâce à la campagne #jeSuis et 30 000 personnes se sont abonnées aux différents médias sociaux de l’organisme.

Partager cet article