Alain Thibault sollicitera un deuxième mandat à la mairie de Port-Cartier

Par Vincent Rioux-Berrouard - Initiative de journalisme local 4:30 PM - 02 mars 2021
Temps de lecture :

Alain Thibault, maire de Port-Cartier.

Après avoir été élu une première fois en 2017, le maire de Port-Cartier, Alain Thibault, a pris la décision de solliciter un deuxième mandat à la mairie lors de l’élection municipale qui se déroulera le 5 novembre 2021.

Alain Thibault affirme ne pas avoir eu véritablement d’hésitation à se représenter et que sa réflexion pour solliciter un deuxième mandat n’a pas été longue.  « Mon intérêt est toujours là pour servir les citoyens », précise-t-il.

Le maire se dit particulièrement fier du travail accompli au cours de son mandat. Il donne en exemple la réalisation de plusieurs projets comme le parc éolien Apuiat, l’ouverture d’un bureau satellite de la MRC de Sept-Rivières à Port-Cartier, la fin du litige avec ArcelorMittal avec une entente pour le paiement des taxes municipales et l’ouverture d’un bureau de la Société de l’assurance automobile du Québec.

Parmi les projets que le maire souhaite faire avancer s’il obtient un deuxième mandat, plusieurs sont reliés au développement économique. « On va mettre l’emphase sur le transport maritime des composantes pour ainsi générer des revenus à notre quai municipal », explique Alain Thibault. L’autre dossier économique important pour M. Thibault est celui de la relance de l’usine de biocarburant et du complexe intégré de Port-Cartier. « On a plusieurs beaux projets à Port-Cartier qui avancent bien et pour les réaliser il me faut un deuxième mandat », affirme M. Thibault.

Finances publiques

S’il est réélu en novembre, le maire Thibault assure qu’il continuera à avoir un style conservateur en ce qui concerne la gestion des finances publiques de la ville.

Il ne souhaite pas imposer des hausses de taxe trop élevée pour les citoyens. « Maintenir le compte de taxes des citoyens à son plus bas niveau est un objectif que je me donne. Je suis conscient de la capacité de payer des citoyens. Je suis proche d’eux et je sais que certains ont des situations financières difficiles », explique le maire.

Pour M. Thibault, de nombreux défis se présenteront au niveau des finances publiques notamment avec le projet d’agrandissement de l’usine d’eau à Port-Cartier et le projet de construction d’une usine d’eau à Rivière-Pentecôte qui demandera des investissements importants pour la municipalité.

D’ailleurs, si d’autres candidats se présentent à la course à la mairie, l’actuel maire souhaite que la campagne porte notamment sur l’entretien des infrastructures de la ville et le respect de la capacité de payer des citoyens. Il affirme : « La Ville de Port-Cartier compte 6 500 habitants. Il faut donc administrer les finances de la Ville de façon responsable. Il ne faut pas se lancer dans des projets grandioses. Il faut avoir le moyen de nos ambitions.»

Le maire de Port-Cartier conclut l’entrevue en affirmant que s’il est réélu, il continuera d’être à l’écoute des citoyens, peu importe leurs classes sociales.

Alain Thibault a été élu maire de Port-Cartier pour une première fois en 2017. Il avait été conseiller pour deux mandats auparavant.

Partager cet article