La situation épidémiologique est fragile sur la Côte-Nord, selon Dr Fachehoun

Par Sylvain Turcotte 11:39 AM - 09 février 2021
Temps de lecture :

Dr Richard Fachehoun, médecin-conseil à la santé publique de la Côte-Nord.

Le portrait de la COVID-19 demeure fragile sur la Côte-Nord, soutient le Dr Richard Fachehoun. Depuis le début du mois de février, ce sont six cas positifs qui ont été enregistrés, dont cinq dans les derniers jours, cas répertoriés dans quatre écoles de Sept-Îles/Uashat mak Mani-utenam, dont une éclosion à l’Institut d’enseignement de Sept-Îles.

Au courant qu’il y avait eu un rassemblement d’une trentaine de jeunes dans un chalet dans les derniers jours, le médecin-conseil à la santé publique de la Côte-Nord compte sur la collaboration des parents. « Aidez-nous. Sensibilisez les jeunes. La situation pourrait prendre de l’ampleur ».

Pour les cas dans les établissement d’enseignement de Sept-Îles et Uashat mak Mani-utenam, ce sont quelque 80 élèves qui ont été retirés de leur bulle-classe. « Notre objectif, c’est d’identifier rapidement les contacts pour limiter la transmission. Les cas et les contacts sont en isolement. Nous avons une excellente collaboration avec les partenaires (écoles). Nous assurerons un suivi pour les deux prochaines semaines », indique Dr Fachehoun.

Il souligne que le transport scolaire ne l’inquiète pas face à la situation actuelle puisque les jeunes doivent porter le masque. « Il y a une évaluation des risques qui est faite ».

Situation fragile

Les cas des derniers jours amène le Dr Fachehoun à dire que « la situation épidémiologique est fragile partout sur la Côte-Nord », qui rappelle du coup l’importance des mesures, le respect de la distanciation physique de deux mètres avec les gens, de porter le masque correctement, de ne pas tenir de rassemblement dans des résidences ou terrains privés et d’éviter les déplacements dans les autres régions.

Il réitère aussi son message qu’il faut se faire dépister sans attendre dès l’apparition d’un symptôme et de rester à la maison.

Partager cet article