« Je suis prête à faire ma vie » – Mélodie Bouchard

Par Sylvain Turcotte 4:02 PM - 01 janvier 2020
Temps de lecture :

Mélodie Bouchard

Mélodie Bouchard profite du temps des Fêtes à Sept-Îles avant d’entamer la dernière étape de sa carrière de hockeyeuse universitaire sous les couleurs des Gee-Gees de l’Université d’Ottawa. 

« Je veux finir en beauté », a-t-elle souligné en entrevue le 20 décembre lors de la cérémonie pour sa photo qui se retrouvera au mur des joueurs d’exception de Sept-Îles à l’aréna Guy Carbonneau.

Il ne reste que dix matchs en saison régulière pour la formation ottavienne, en plus des séries. À moins de la renaissance du circuit professionnel féminin, ça sera la fin du hockey compétition pour Bouchard dans quelques mois.

« Si la ligue (féminine) revient, pourquoi pas si j’en ai l’opportunité, mais je suis prête à faire ma vie », indique la Septilienne de 25 ans.

Bouchard, détentrice d’un baccalauréat depuis le printemps dernier en sciences sociales et quatre mineures en poche (anthropologie, service social, loisir et gestion du sport), a un poste à temps plein qui l’attend à la Ville de Gatineau en avril comme gestionnaire aux loisirs et aux sports.

D’ici là, elle veut finir de faire sa marque avec les Gee-Gees. Parlant de marque, elle pourrait devenir la première joueuse du programme à atteindre le plateau des 100 points en carrière. Il ne lui en manque que six.

« Je ne mets pas de pression pour ça. Si je ne l’accomplis pas, ça ne sera pas grave, j’ai tout eu. C’est secondaire », a-t-elle mentionné, fière de l’honneur reçu cinq jours avant Noël.

Elle considère connaître une bonne saison 2019-2020 avec les Gee-Gees. « Individuellement, ça va très bien, je fais mes petites choses. On a une équipe très jeune, on surprend », a-t-elle renchéri, mentionnant qu’elle doit s’adapter à l’arrivée d’un nouveau coach, Chelsea Grills. « J’étais proche de Yanick (Evola). Là c’est différent pour celles qui parlent moins anglais. Je dois jouer mon rôle de chef », a conclu Mélodie Bouchard.

Partager cet article