«Une paralysie telle qu’on en avait pas vu depuis longtemps» – Patrick Gwilliam

Par Jean-Christophe Beaulieu 12:00 AM - 25 février 2019
Temps de lecture :

Sept-Îles a été paralysée une bonne partie de la journée lundi. Les conditions difficiles ont amené la plupart des commerces à ne pas ouvrir leurs portes. Les écoles ont elles aussi été fermées et, fait plutôt rare, même les professeurs ont eu congé.

Le système «rigoureux» qui a frappé Sept-Îles dans la nuit de dimanche à lundi aura créé une paralysie digne de ce nom.

La neige et le vent ont rempli les rues et causé bien du tracas aux opérations de déneigement. La Sûreté du Québec a même décidé de déployer des agents en motoneige dans les rues de la ville.

Patrick Gwilliam, directeur général de la municipalité, a rarement vu une telle situation.

«Les déneigeurs sont au travail depuis 1h ce matin et on a de la misère à garder les rues principales dégagées. On passe à plusieurs reprises depuis cette nuit», a mentionné M. Gwilliam, lundi matin, alors qu’il s’apprêtait à partir faire une autre tournée des rues de la ville.

Écoles et commerces fermés, circulation difficile, c’est «sûrement la pire paralysie qu’on a vue depuis plusieurs années», selon le directeur général. Il conseillait d’ailleurs aux citoyens de rester chez eux et d’éviter les déplacements s’ils le peuvent.

La route 138 est d’ailleurs encore interdite à la circulation de Forestville à Baie-Johan-Beetz (à l’exception de la portion Sept-Îles à Mani-Utenam).

Après la tempête, le froid

Sept-Îles a été frappé par le même système qui a touché tout le Québec. Dans la région, cela s’est traduit en 27 cm de neige, accompagnés de forts vents.

«Il y a eu des conditions de poudreries assez intenses et cela pourrait continuer dans les prochains jours. Il pourrait tomber encore un peu de neige, mais c’est surtout la poudrerie qui impactera jusqu’à mercredi», soutient Simon Legault, météorologue chez Environnement Canada.

Le système météorologique se déplace à l’est et laissera derrière lui des conditions beaucoup plus froides que ce que la région a connu dernièrement. Des températures sous les normales sont donc prévues pour finir la semaine.

Partager cet article