De belles histoires s’écrivent au 42e Tournoi Fer-O Optimiste

Par Frédérick Jolicoeur Tétreault 12:00 AM - 28 janvier 2019
Temps de lecture :

En plus d’être les champions des tournois de Baie-Comeau et de Dolbeau-Mistassini, les Basques de Sept-Îles ont également remporté le Tournoi Fer-O, tout en conservant leur fiche parfaite. Ils s’attaquent maintenant au prestigieux Tournoi international de hockey pee-wee de Québec.

Il n’est pas rare que les tournois sportifs soient le théâtre d’histoires inspirantes. La 42e édition du Tournoi Fer-Optimiste de Sept-Îles n’a pas fait exception en offrant son lot de moments marquants aux 7 000 amateurs de hockey qui se sont déplacés dans les arénas tout au long du week-end.

Avec 66 équipes et 123 matchs de hockey en cinq jours, les spectateurs pouvaient s’attendre à vivre des émotions fortes, surtout lors de la journée des finales le dimanche.

Les premiers frissons sont apparus sur l’heure du midi dimanche lorsque les Nomads de Kawawachimach l’ont emporté par la marque de 11 à 4 contre les Macareux du Havre-Saint-Pierre et qu’ils ont ainsi mis la main sur la bannière des champions dans la catégorie novice B.

Une victoire d’autant plus impressionnante lorsque l’on considère que la plupart des joueurs de cette équipe ont commencé à jouer il y a seulement quelques mois.

«Il y avait trois équipes de la communauté de Kawachikamach cette année. C’est la première fois qu’ils viennent à notre tournoi. Certains de leurs joueurs ont moins d’un an d’expérience et c’est la première fois qu’ils jouent des matchs organisés à l’extérieur de leur communauté. C’est donc tout à leur honneur d’avoir réussi à remporter le tournoi», a indiqué Pier Gilbert, président du comité organisateur.

Garder la tête haute

Si les finales sont souvent synonymes de célébrations pour les équipes championnes, elles peuvent également être une source de déception pour les finalistes.

Inscrits dans la catégorie pee-wee BB alors qu’ils évoluent normalement dans la catégorie «A», les Macareux de Havre-Saint-Pierre, eux, repartent certainement de Sept-Îles avec la tête bien haute malgré leur défaite de 2-1 face aux Basques de Sept-Îles en grande finale.

En effet, les Cayens auront espéré amener le match en prolongation jusqu’à la toute fin, mais la résilience de la formation septilienne aura finalement eu le dessus. Malgré tout, le parcours des Macareux aura su piquer la curiosité des spectateurs qui sont venus en grand nombre pour cette finale.

«Je pense que les gens ont apprécié d’avoir une finale opposant Havre-Saint-Pierre à Sept-Îles dans le pee-wee BB. Leur présence (celle des Macareux) en finale n’est pas nécessairement une surprise, mais cela demeure sans doute une belle histoire», assure M. Gilbert.

De beaux moments

Plusieurs autres parties ont été identifiées comme des moments marquants de cette 42e édition.

Notamment, la classique hivernale présentée sur la patinoire extérieure Stade Holliday vendredi midi. Il faisait un peu froid, mais on a réussi à la faire et les joueurs ont apprécié», a indiqué le président.

Autre moment fort, le match hors-concours novice où les équipes étaient entièrement constituées de joueuses nord-côtières.

«C’est une belle promotion du hockey féminin», a renchéri Pier Gilbert.

La présence de trois équipes du Saguenay dans les catégories double lettre est également une belle réussite pour le comité organisateur.

Même si la baisse démographique régionale se fait ressentir sur la glace comme dans les estrades, le président dresse un bilan positif du tournoi et reste confiant d’offrir un évènement de qualité pour plusieurs années encore.

«Je ne pense pas qu’on va nécessairement augmenter le nombre d’équipes dans les années futures, mais je ne pense pas non plus que ça va diminuer. Avec une soixante d’équipes, on peut assurer à chacune d’elles un minimum de trois parties», croit-il.

Résultats des finales

Novice B
Nomads de Kawawachikamach (11) Macareux de Havre-Saint-Pierre (4)

Novice A
Macareux de Havre-Saint-Pierre (7) Vikings-1 de Baie-Comeau (5)

Atome B
Rafales-1 de Sept-Îles (3) Rafales-2 de Sept-Îles (2)

Atome A
Macareux de Havre-Saint-Pierre (4) Rafales de Sept-Îles (0)

Atome AA
Sag’s-3 de Saguenay (3) (prol.) Vikings de Baie-Comeau (2)

Pee-wee B
Macareux de Havre-Saint-Pierre (3) (fus.) Blizzard de Fermont (2)

Pee-wee A
Rafales de Sept-Îles (4) Mikun de Mani-Utenam (1)

Pee-wee BB
Basques de Sept-Îles (2) Macareux de Havre-Saint-Pierre (A) (1)

Bantam A
Macareux de Havre-Saint-Pierre (7) Rafales-2 de Sept-Îles (2)

Bantam BB
Sag’s-2 de Saguenay (5) Basques de Sept-Îles (2)

Midget A
Macareux de Havre-Saint-Pierre (10) Rafales de Sept-Îles (1)

Midget BB
Vikings de Baie-Comeau (4) Aiglons d’Alma (2)

Honneurs individuels

Trophée Rodrigue-Bellavance (meilleur gardien)
Alysson Vigneault/Zachary Thériault, Macareux de Havre-Saint-Pierre midget A

Trophée Steve Duchesne (meilleur défenseur)
Uapan Rock, Basques de Sept-Îles bantam BB

Trophée Guy Carbonneau (meilleur attaquant)
Daniel André-Gauthier, Nomads de Kawawachikamach novice B

Trophée Karl Dykhuis (meilleur prospect)
Félix Brisson, Vikings de Baie-Comeau atome AA

Trophée Gilbert F. Champagne (joueur/joueuse ayant fait preuve d’esprit sportif)
Arielle Arsenault, Macareux de Havre-Saint-Pierre pee-wee BB

Trophée Patrick Lemieux (arbitre relève du tournoi)
Félix-Antoine Mercier

Trophée Christian-Leblanc (bénévole du tournoi)
Jean-Pierre Lord

Partager cet article