Procès de Charlie Grégoire-Labbé : l’accusé témoigne jeudi

Par Mathieu Morasse 12:00 AM - 22 novembre 2018
Temps de lecture :

Me Yves Langois et Charlie Grégoire-Labbé.

Charlie Grégoire-Labbé, accusé d’homicide involontaire, témoignera pour sa défense ce jeudi après-midi à Sept-Îles.

Il est accusé d’avoir causé la mort d’André Beaulieu, 52 ans, lors d’une bagarre survenue le 21 avril 2016 au Pub Le Tonneau.

La pathologiste judiciaire, témoin-clé de la Couronne, a témoigné jeudi matin. Elle a indiqué que la victime s’est fracturé l’arrière du crâne, vraisemblablement sur le repose-pieds d’un tabouret.

« Chez lui c’était vraiment particulièrement mince, parce qu’on voyait la lumière transparaître à cet endroit-là », a dit la pathologiste à propos de l’arrière du crâne de la victime.

Elle a aussi observé des fractures à la mâchoire inférieure de la victime, ainsi que des contusions et des hémorragies cérébrales.

Elle conclut qu’il est décédé des complications dues aux traumatismes à la tête.

Charlie Grégoire-Labbé, 25 ans, a semblé ébranlé par moments lors de la description des blessures par la pathologiste.

L’accusé témoignera

La poursuite, représentée par Me Marc Bérubé et Me Marisol Guerrero-Clusiau, a terminé sa preuve jeudi peu avant midi.

Me Yves Langlois, procureur de l’accusé, débutera sa preuve vendredi. Il tentera vraisemblablement d’invoquer la légitime défense.

Son seul témoin sera son client.

Le procès se déroule en Cour du Québec jusqu’à vendredi devant la juge Vicky Lapierre.

L’homicide involontaire est passible d’emprisonnement à perpétuité, sans aucune peine minimale.

Partager cet article