À quand le nouveau dojo?

Par Sylvain Turcotte 12:00 AM - 05 septembre 2018
Temps de lecture :
Académie de judo

La Port-Cartoise Sophie Lapointe (à gauche), médaillée d’argent des Championnats nationaux Élite dans la catégorie U18, moins 44 kg.

Le dojo de l’Académie de judo de Sept-Îles surchauffe déjà en ce début de saison bien amorcée depuis quelques semaines. On peut presque dire que l’organisme, récompensé du Club par excellence au dernier Gala de Judo Québec, n’a presque pas pris de pause cet été.

Depuis quelques années, l’Académie propose un camp d’été à ces membres. Quatre semaines ont été tenues, en juillet et en août, avec la participation d’une soixantaine de personnes, certaines venues de Baie-Comeau et de Fermont. La fin du camp a été marquée par une participation à un camp en Beauce à la mi-août, pour les U14 et U16, une première pour les Septiliens.

«La saison est bien partie pour eux. On s’est servi de la semaine du 14 août pour de la remise en forme. Ils auront un petit avantage sur les autres compétiteurs», a indiqué le directeur technique de l’Académie de judo de Sept-Îles, David Beaudin.

Pour les petits et les autres, les inscriptions se prennent cette semaine au dojo. L’Académie s’attend de compter environ 175 membres, un nombre qui grimpera jusqu’à 250 en cours d’année.

«On a des plans pour monter encore plus haut. On veut développer des projets, du sport-études, du conditionnement physique pour les aînés et encore plus, mais on est limité dans l’espace», a mentionné M. Beaudin. Ce dernier partage la besogne avec l’entraîneur-chef du club, Mauro Oliveira, le Brésilien qui entame sa deuxième année à Sept-Îles.

Compétitions

Oui il y a les nombreux cours, mais les compétitions ne manqueront pas. Si l’Académie tiendra encore une fois de ses tournois locaux, celui de Noël en décembre et de fin de saison en avril, deux compétitions régionales figurent au calendrier. Une d’elles servira de sélections pour les Jeux du Québec qui auront lieu dans la Vieille Capitale en mars. David Beaudin s’attend d’ailleurs à une très bonne équipe nord-côtière.

La Coupe Daniel Hardy (20 et 21 octobre à Québec) et l’Omnium du Québec (3 et 4 novembre à Montréal) seront les deux premiers rendez-vous de cinq du processus pour les places au Championnat canadien. D’autres compétitions pourraient s’ajouter au calendrier pour quelques judokas de l’élite septilienne, entre autres le Pacific International (Richmond, Colombie-Britannique) et le Edmonton International (Edmonton, Alberta) en mars.

C’est cependant un camp provincial qui sera la première sortie pour des porte-couleurs de l’Académie, du côté de Jonquière, les 22 et 23 septembre.

Ceinture noire

Avant même le vrai début de saison, l’Académie de judo de Sept-Îles compte une nouvelle ceinture noire à sa liste en totalisant déjà une centaine. Membre de l’équipe du Québec, Yohan Chouinard est le nouveau détenteur. Il a réussi son examen lors d’un récent passage de grade spécial. Le Port-Cartois Jérémie Lapointe (Club Judokan de Port-Cartier),maintenant au Centre national à Montréal, a aussi obtenu ce grade en même temps que lui.

Objectifs

Outre procurer des ceintures noires, l’objectif premier de l’Académie est de mettre en forme les jeunes et les adultes avec les cours. Rejoindre le Centre national à Montréal est aussi un autre visé, un processus qui se fait étape par étape. David Beaudin a aussi en tête le défi de travailler sur la persévérance des filles dans le sport, le judo.

«On est bien fiers d’avoir 250 membres. On leur montre la discipline du judo et son code moral.»

Dojo

Pas de doute, le sujet chaud à l’Académie est son dojo. Elle entend continuer à mettre de la pression sur les instances municipales pour que déboucher le projet d’un nouveau lieu. L’ancienne piscine du Centre socio-récréatif est l’emplacement visé, mais la suite du projet semble tarder. «On veut que ça bouge. On est le club de l’année au Québec», a exprimé David Beaudin.

 

 

 

Partager cet article