La SAQ de Sept-Îles est fermée mardi pour cause de grève

Par Mathieu Morasse 12:00 AM - 17 juillet 2018
Temps de lecture :

Les salariés de la SAQ, dont ici ceux de la succursale de Sept-Îles, seront de nouveau en grève ce jeudi 29 novembre.

La SAQ de Sept-Îles est fermée toute la journée mardi suite au déclenchement d’une journée de grève par les employés syndiqués. Des cadres ont ouvert les succursales de Port-Cartier, Havre-Saint-Pierre et Fermont, mais les clients doivent franchir une ligne de piquetage pour y accéder.

La journée de grève déclenchée aujourd’hui par le Syndicat des employé-es de magasins et de bureau de la SAQ (SEMB-SAQ), affilié à la CSN, est la première d’une série de six. Les dates des autres journées de grève n’ont pas encore été fixées.

Selon Agathe Tremblay, représentante régionale Côte-Nord de la SEMB-SAQ, des employés-cadres de la Société des alcools du Québec (SAQ) tentent de maintenir ouvertes certaines succursales.

«Ils ont sûrement eu le mandat d’ouvrir les succursales», dénonce-t-elle.

Mathieu Gaudreault, responsable relations de presse à la SAQ, confirme que la décision d’ouvrir des succursales fait partie d’un plan de contingence global de la société d’État. Les décisions ne relèvent pas des directeurs de succursale eux-mêmes.

Renforts à Port-Cartier

À Port-Cartier, la succursale est opérée depuis le début de la journée par la directrice de Port-Cartier et par le directeur de Sept-Îles. Le syndicat a répliqué en envoyant des employés de Sept-Îles y faire du piquetage.

Des employés des SAQ de Port-Cartier et de Sept-Îles font du piquetage devant la succursale ouverte de Port-Cartier. (Photo: Réjean Bradley)

 

À Havre-Saint-Pierre, la succursale serait ouverte depuis le début de l’après-midi. Deux employés y font du piquetage et deux agents de sécurité de Garda ont été appelés par la société d’État. Mme Tremblay indique que seules quelques personnes seraient entrées.

«À date, ça a l’air que le monde ne traverse pas», se réjouit-elle.

Ailleurs sur la Côte-Nord, les succursales de Forestville et de Baie-Comeau – LaSalle sont fermées, tandis que le magasin de Baie-Comeau – Haute-Rive a été ouvert par le directeur en début d’après-midi.

«J’ai Fermont qui est ouverte aussi, mais les clients rentrent et ne ressortent avec rien», ajoute-t-elle.

La convention collective entre syndicat et employeur est échue depuis plus d’un an. Le principal point en litige concernerait les horaires de travail.

Partager cet article