IOC : les travailleurs de Sept-Îles passent au vote

Par Mathieu Morasse 12:00 AM - 19 avril 2018
Temps de lecture :

Nicolas Lapierre, représentant syndical des Métallos, local 9344, est d’avis que ses membres ont voté « non » pour appuyer les travailleurs du Labrador.

Les travailleurs de Sept-Îles se prononcent aujourd’hui sur l’offre de la Compagnie minière IOC. Leurs confrères de Labrador City ont rejeté l’offre à 76,5 % mardi.

Les quelque 300 travailleurs du local 9344 des Métallos doivent se prononcer aujourd’hui sur l’entente de principe conclue le 14 avril. Le vote se déroulera cet après-midi de 15h30 à 17h00 à l’Hôtel Sept-Îles. Les résultats devraient être connus vers 17h30.

Nicolas Lapierre, représentant syndical de la section 9344 des Métallos, décrit la surprise suite au rejet de l’entente de principe par les Métallos de Labrador City plus tôt cette semaine.

« Il y a un peu de stupéfaction dans le contexte où on a des ententes de principe et où on s’attend à ce [qu’elles] soient acceptées par les membres, quoique c’est toujours les membres qui sont souverains et qui décident ultimement si l’entente de principe est satisfaisante ou non », dit-il.

Entente satisfaisante et solidarité

M. Lapierre décrit le choix auquel font face les travailleurs de Sept-Îles.

« Nous du côté syndical, on a recommandé l’entente de principe parce qu’elle était satisfaisante, explique-t-il. On va voir à l’urne comment ça va se transposer. C’est vraiment embêtant de dire si les membres vont accepter ou pas. [La solidarité avec les travailleurs de Labrador City], c’est sûr que ça peut peser dans la balance, on a déjà vu ça [ailleurs]. »

Les Métallos de Sept-Îles détiennent le droit de grève depuis le 10 avril. Ils ne peuvent toutefois pas l’exercer tant que le Conseil canadien des relations industrielles ne se sera pas prononcé sur les services essentiels. Les parties sont encore en attente d’une date d’audience.

Les Métallos tiendront une marche en appui à leurs collègues de Labrador City vendredi après-midi. Les marcheurs quitteront le parc des Métallos à 16h30, situé au coin de la rue Retty et du boulevard Laure. Ils descendront la rue Retty jusqu’à l’avenue Brochu avant de revenir à leur point de départ.

 

Partager cet article