Malgré un manque d’argent, le C.A. confirme la construction du nouveau chalet de la Station Gallix

Par Frédérick Jolicoeur Tétreault 12:00 AM - 22 novembre 2017
Temps de lecture :
Station récréotouristique Gallix

Le prêt accordé par la Ville permettra à la Station récréotouristique Gallix de payer à temps pour la construction du nouveau chalet.

«Ce n’est pas à 130 000$ que ça va bloquer le projet», assure la présidente du conseil d’administration de la Station récréotouristique Gallix, Ghislaine Langelier, à quelques semaines de la date limite du dépôt du plan financier.

La Station récréotouristique Gallix est toujours à la recherche de 130 000$ pour compléter sa mise de fonds et ainsi boucler le montage financier pour la construction de son nouveau chalet d’une valeur totale de près de 3 millions $.

Dans quelques semaines, le conseil d’administration devra présenter un aperçu de son montage financier au gouvernement provincial afin d’obtenir une subvention de 1,5 million $.

Même si le temps presse, la présidente du conseil d’administration de la Station se montre confiante. «J’attends encore des confirmations de financement, mais c’est sûr que ce n’est pas à 130 000$ que ça va bloquer le projet. Nous, on va s’arranger pour être prêt à présenter le montage financier en conséquence», indique-t-elle.

Même pendant la construction

En dernier recours, la Station prévoit augmenter ses tarifs afin que les utilisateurs épongent une partie de la facture.

Cependant, le comité du nouveau chalet entend faire tout en son possible pour éviter cette situation. «On va continuer la campagne de financement, jusqu’à ce que les pelles mécaniques arrivent sur le terrain, et même pendant la construction. Si on n’arrive pas à avoir l’argent d’ici la fin de la construction, ça se peut que l’on augmente la contribution», indique Ghislaine Langelier.

La campagne de sociofinancement est toujours active via le skigallix.com (cliquer sur Un don pour ma station). Des briques sont vendues au coût de 300$ et permettent aux donateurs de voir leur nom gravé à l’intérieur du nouveau chalet. Les citoyens sont aussi invités à contribuer, peu importe le montant. «Il n’y a pas de petits dons», a rappelé Mme Langelier.

Nouveau chalet

En plus de faire le point sur le financement, le conseil d’administration de la Station récréotouristique Gallix a profité de son assemblée générale annuelle pour présenter un croquis du nouveau chalet.

Contrairement à son ancêtre, le prochain chalet ne possèdera pas d’étage supérieur. «Les gens étaient tannés de descendre les escaliers avec leur plateau», explique Ghislaine Langelier.

Ainsi, le nouvel édifice, dont la capacité d’accueil sera doublée, sera constitué d’un rez-de-chaussée et d’un sous-sol. «En ayant un plan plus carré, ça devenait plus économique à bâtir et à chauffer. Le revêtement en tôle et en béton nécessitera peu d’entretien. On a fait des choix qui vont optimiser nos investissements», assure la présidente. La firme d’architecture sherbrookoise Cimaise est responsable de la conception de l’édifice.

Selon Ghislaine Langelier, les appels d’offres pour la construction pourraient être lancés dès janvier, tandis que la mise en fonction du chalet est prévue pour la saison 2018-2019.

Partager cet article