Procès de Mike McKenzie : Une décision sera rendue en décembre

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 14 septembre 2017
Temps de lecture :

Le chef de Uashat mak Mani-Utenam, Mike McKenzie.

Le procès du chef de Uashat mak Mani-Utenam, Mike McKenzie, s’est terminé jeudi au palais de justice de Sept-Îles. On saura le 1er décembre si l’élu du conseil de bande est reconnu coupable ou non des trois chefs d’accusations à caractère sexuelle portés contre lui.

Les plaidoiries ont été présentées au juge cet avant-midi. L’avocat de Mike McKenzie, Me Jean-Luc Desmarais, a relevé les nombreuses versions des faits de la présumée victime, remettant ainsi en cause sa crédibilité.

«Cette dame-là est manipulatrice. Elle prend une grande liberté avec la vérité», a affirmé Me Desmarais. La défense a aussi tenté de démontrer que la dénonciation de la plaignante avait pour but de nuire à la réélection de Mike McKenzie.

De son côté, le ministère public a rappelé que la plaignante n’avait pas, en 2000, l’âge de consentement lors des faits allégués, même si la relation était consentante. La Couronne a aussi rappelé que des «divergences» entre le témoignage de la présumée victime et ses dires lors de l’enquête préliminaire étaient quelque chose de «normal» dans ce genre de procès. Finalement, il a été relevé que Mike McKenzie avait des problèmes de consommation au moment des faits allégués.

Le juge rendra sa décision le 1er décembre.

Partager cet article