Le Groupe G7 et Fournier construiront le convoyeur

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 21 juillet 2017
Temps de lecture :

C’est le Groupe G7 et son partenaire pour l’occasion, l’entreprise Fournier de Thetford Mines, qui exécuteront les travaux de construction de l’attendu convoyeur, reliant les actifs de la Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire au quai multiusager.

Les deux groupes ont formé une coentreprise pour décrocher le contrat, a appris Le Nord-Côtier, mais dont la valeur n’est pas connue pour l’instant. On sait néanmoins que Québec a provisionné 15 millions $ pour le branchement. Une poignée d’entreprises et de consortium, dont des entreprises régionales, avaient été invitées à soumissionner, apprenait-on en avril.

La Société du Plan Nord et la Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire avaient d’ailleurs promis que le contrat ne serait pas donné que sur la base du «simple coût» mais aussi en fonction des retombées économiques locales et régionales.

Le début des travaux de construction est imminent puisque Québec vise que le convoyeur, long de 307 mètres et capable de manutentionner 10 000 tonnes de minerai ou boulettes de fer à l’heure, soit livré au début de l’automne. La construction du convoyeur permettra enfin d’inaugurer le nouveau quai multiusager, construit pour 220 millions $, mais qui n’a toujours pas servi.

Les sociétés Champion et Tata Steel Minerals Canada sont partenaires de la société en commandite créée par l’État avec l’acquisition des actifs miniers de la Pointe-Noire, une plaque tournante pour le Plan Nord. Les deux minières sont aussi sur la liste des cinq sociétés à avoir payé la moitié de la facture du quai multiusager livré en 2015.

Le Groupe Industries Fournier «se spécialise dans l’installation de divers types équipements miniers». L’entreprise «multidisciplinaire» G7 est bien connue à Sept-Îles, notamment pour son expérience dans la grande industrie.

Partager cet article