Enquête nationale : à Maliotenam le 27 novembre

Par Emy-Jane Déry 12:00 AM - 07 juillet 2017
Temps de lecture :

Virgine Michel

L’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées a annoncé qu’elle viendra entendre des familles à Maliotenam le 27 novembre.  

L’organisation de l’Enquête nationale a rendu public le calendrier automnal de ses activités. Les audiences se dérouleront du 10 septembre jusqu’à la mi-décembre dans différentes communautés du pays.

Une semaine de «visite» est prévue à Maliotenam à partir du 28 août. Il sera question de rencontres préparatoires avec les familles et la communauté, pour planifier les audiences qui auront lieu la semaine du 27 novembre.

Dans le cadre de la semaine de visite, l’équipe de l’Enquête nationale pourrait aussi se déplacer ailleurs dans la région, afin de faciliter les rencontres avec des participants vivant dans des secteurs plus éloignés, a fait savoir l’organisation. Les autres lieux possibles restent toutefois à déterminer.

En préparation

«Les gens vont attendre jusque-là avec impatience», a réagi la vice-chef de Uashat Mak Mani-Utenam, Virginie Michel. «Nous sommes en train d’expliquer à  la communauté la différence entre les deux enquêtes que nous aurons au Québec. Il nous reste 3 mois pour se préparer», a-t-elle ajouté.

Cinq membres de l’équipe de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées ont quitté l’organisation en quelques mois. Parmi eux, on comptait la directrice générale Michèle Moreau qui a démissionné en évoquant des raisons personnelles.

«C’est inquiétant, on se demande réellement ce qui se passe à l’interne. Mais je pense qu’ils vont quand même s’organiser pour répondre au mandat», a dit Mme Michel.

Dans le contexte, la vice-chef s’est dite «rassurée» par la présence de la commissaire Michèle Audette, originaire de Uashat Mak Mani-Utenam.

«C’est sécurisant de savoir qu’elle continue malgré tout», a dit Mme Michel.

 

Partager cet article