Feu vert pour l’achat de Scully

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 29 juin 2017
Temps de lecture :
Tacora Resources

La mine Scully, près de Wabush, au Labrador

La Cour supérieure donne le feu vert à Tacora Resources pour l’achat de la vieille mine Scully au Labrador.

Le joueur peu connu de l’industrie a offert 2,05 millions $ pour mettre la main sur le site minier, qui n’avait pas encore trouvé preneur dans la foulée de la restructuration légale du géant Cliffs Natural Resources.

Tacora, une société du Minnesota, a dans les plans de rallumer les machines de la mine, qui datent de 1965 et dont la fermeture en 2014 avait renvoyé 400 travailleurs à la maison. L’entreprise a d’ailleurs déjà convenu au début du mois, d’une entente de travail avec la United Steelworkers, le penchant terre-neuvien des Métallos.

La société propose aussi de prendre sous sa responsabilité les obligations environnementales, évaluées à 49 millions $ et payerait aussi les coûts liés à la réhabilitation estimés à 18,8 millions $. L’entreprise planifie de mener son étude de faisabilité en 2017 et lever des fonds supplémentaires pour le redémarrage.

Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador s’est réjoui mercredi de la décision du tribunal. «L’équipe du ministère des Ressources naturelles travaille depuis plus de 18 mois pour encourager le redémarrage de la mine et aussi, éviter que les contribuables aient à payer pour la réhabilitation du site», a indiqué le ministre Siobhan Coady.

La transaction demeure sous réserve «de la satisfaction de certaines conditions», prévient la Cour supérieure. L’achat devrait être complété au 18 juillet. Par ailleurs, le tribunal accorde un nouveau délai au contrôleur de Cliffs Natural Resources pour compléter la restructuration, cette fois jusqu’au 30 novembre.

 

Partager cet article