Drogues: La SPUM et la SQ créent une escouade mixte

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 08 juin 2017
Temps de lecture :

Les chefs innus de la Côte-Nord ont fait un point de presse ce matin à Uashat.

Le Service de police de Uashat mak Mani-Utenam (SPUM) et la Sûreté du Québec créent une escouade mixte permanente pour enrayer le trafic de stupéfiants dans la communauté innue, un fléau ravageur identifié depuis plusieurs années.

«Cette demande de longue date a enfin connu un dénouement heureux», s’est réjoui le conseil Innu Takuaikan Uashat mak Mani-Utenam dans un communiqué, jeudi. «Cette escouade saura aider la communauté, mais également la population de Sept-Îles pour assurer une meilleure sécurité sur le territoire».

Lors de l’enquête publique du coroner Bernard Lefrançois, examinant les cinq suicides survenus dans la communauté en moins d’un an en 2015, la consommation de drogues chez les jeunes avait notamment été montrée du doigt. Pendant les travaux, Sept-Îles avait été qualifié de «plaque tournante» pour le trafic. La police autochtone disait également manquer de ressources pour enrayer «ce fléau».

«Plusieurs membres de notre communauté sont confrontés à un important problème de consommation de drogues et d’autres substances interdites», a réagi le conseiller responsable du dossier à ITUM, Antoine Grégoire. «Les jeunes entre autres, ont trop longtemps eu un accès facile aux revendeurs».

«Ces problèmes de consommation s’accompagnent de problèmes sociaux graves et il est juste de dire qu’ils sont l’une des causes potentielles du découragement de certains membres (de la communauté) et même, trop souvent de suicides. Il fallait s’attaquer au problème à la source», a poursuivi M. Grégoire.

Exclusion
Par ailleurs, ITUM a voté une résolution pour que le procureur général du Québec accorde à la communauté le droit d’exclure pendant un an les individus qui seront reconnus coupables de trafic de stupéfiants sur le territoire de Uashat mak Mani-Utenam. L’exclusion entrerait en vigueur après la déclaration de culpabilité.

Partager cet article