APRM: Une soirée «au-delà des attentes»

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 06 février 2017
Temps de lecture :

L’Association de protection de la rivière Moisie a offert une lithographie de la rivière à chacun des artistes-invités de son souper-bénéfice, Louis Champagne, Marc Déry et Philippe Brach.

La barre était haute pour l’Association de protection de la rivière Moisie (APRM) qui, l’an passé, avait tenu une soirée grandiose avec le festin du chef Martin Picard. Mais qu’à cela ne tienne, l’organisation a su se renouveler pour l’édition 2017 en proposant samedi, une soirée plus traditionnelle, mais qui a ravi les convives, presque aussi généreux que l’année dernière.

«Nous sommes très très satisfaits», a affirmé le président de l’Association, Yves Girard. «Ç’a été une soirée au-delà de nos attentes. Tous (les prix) ce sont très bien vendus et le montant final de la récolte s’approche de celui de l’an dernier». Selon les premières estimations, «autour» de 82 000$ a pu être amassé grâce à la générosité des invités et des commanditaires de la soirée-bénéfice.

Le comédien, Louis Champagne, a récidivé cette année à l’animation. Le chanteur, Marc Déry, un habitué de l’événement, était de retour, mais avait amené avec lui un petit nouveau, l’auteur-compositeur-interprète, Philippe Brach, qui avait l’air d’un poisson dans l’eau. Le duo y est allé de quelques pièces sur la scène pendant la soirée, au grand plaisir des quelque 260 convives.

L’année a aussi été marquée par le retour de la Compagnie minière IOC au chapitre des commanditaires majeurs avec une aide de plus de 7000 dollars. C’est notamment l’entreprise qui a offert un voyage en France qui a été vendu lors d’un encan crié, une partie populaire du souper. Une toile de l’artiste-peintre Ernest Aness Dominique a aussi trouvé preneur pour quelque 5000 dollars.

Hommage à Jacques Blouin

En ouverture, l’ex-président de l’APRM, Bernard Lynch, a livré un émouvant hommage à Jacques Blouin, un pionnier de l’aviation, qui est décédé un peu plus tôt en janvier. «Il avait un amour contagieux pour la rivière Moisie, il a toujours appuyé l’APRM. Malgré son état de santé, il se faisait un devoir d’être présent à la soirée-bénéfice. Tout récemment, il espérait encore être à la pêche», a indiqué M. Lynch. Un moment de silence a été observé en sa mémoire. «J’espère que tu reposes en paix, Jacques».

Tous les profits récoltés lors de cet événement-bénéfice serviront à la protection de la faune et de la flore de la rivière Moisie, un joyau du patrimoine.

Partager cet article