La tempête bloque les transferts d’échantillons médicaux vers Québec

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 26 janvier 2017
Temps de lecture :

Une nouvelle offensive contre le projet Optilab, qui vise la centralisation des laboratoires médicaux. (Photo : Le Nord-Côtier)

(LE MANIC) Des citoyens de la Côte-Nord devront patienter quelques jours de plus avant de recevoir les résultats de l’analyse de leurs prélèvements puisque le mauvais temps de mercredi a entraîné le retour de boites parties de Baie-Comeau mardi en direction de Québec.

Par Charlotte Paquet

Des échantillons provenant de Port-Cartier et de Sept-Îles sont également retenus à Baie-Comeau en raison des caprices de dame Nature. Au total, 13 boites contenant chacune entre un et 30 échantillons prélevés dans le laboratoire de l’hôpital de Baie-Comeau sont revenues.

Du côté de Sept-Îles et de Port-Cartier, on parle respectivement de 11 et de 4 boites bloquées chez nous. Il s’agit de prélèvements effectués en laboratoire, mais qui requièrent des analyses spécialisées non disponibles en région.

Avec le projet Optilab et la centralisation de nombreuses analyses biomédicales qu’il prévoit, le nombre d’échantillons transportés par la route bondira et les conséquences seront encore plus graves en situation de tempête, rappelle Sylvain Sirois, répondant politique sur la Côte-Nord de l’Alliance du personnel professionnel et technicien de la santé et services sociaux (APTS) du Québec. «En démantelant nos laboratoires régionaux, on perd notre autonomie et on s’expose à de fréquents bris de services comme celui d’aujourd’hui (mercredi)», martèle-t-il.

Partager cet article