Perspectives 2017 à Havre-Saint-Pierre: Une année de travaux et de changements

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 12 janvier 2017
Temps de lecture :

Le maire Berchmans Boudreau

L’année 2017 sera «une étape de grands travaux et de grands changements» dans l’administration municipale à Havre-Saint-Pierre selon son maire Berchmans Boudreau. Plusieurs travaux sont prévus cette année dans la municipalité, alors que deux postes clés de l’administration seront à pourvoir en raison de départs à la retraite.

Il y aura du changement à l’hôtel de ville de Havre-Saint-Pierre en 2017. Le poste de directeur général et de coordonnateur des travaux publics seront à pourvoir en raison de départ à la retraite. Le poste de directeur général est d’ailleurs affiché jusqu’au 31 janvier afin de trouver un remplaçant à Thérèse Coquelin. Un nouveau poste a aussi été créé. Meggie Richard occupera le poste de coordonnatrice en développement touristique tout en conservant son poste de chef d’escale de Rendez-vous Minganie.

«On veut que le tourisme se développe de façon intégrée», a mentionné le maire Boudreau pour expliquer l’élargissement du rôle de Mme Richard. Berchmans Boudreau mise d’ailleurs sur le développement du tourisme pour diversifier l’économie de Havre-Saint-Pierre.

Avoir de l’emprise sur le développement

Selon lui, c’est le domaine où il y a le plus de potentiel de développement économique et où la municipalité pourra agir le plus rapidement. «Quand bien même on attendrait sur une nouvelle mine… On n’a pas d’emprise là-dessus. Le développement touristique, c’est une place où on a de l’emprise», a-t-il expliqué.

Après des travaux d’aqueducs et la construction d’une nouvelle caserne de pompier en 2016, plusieurs autres travaux auront lieu cette année dans la municipalité. Les pompiers intégreront d’ailleurs leur nouvelle caserne cette semaine. Les appels d’offres ont été lancés pour la construction d’un nouveau garage municipal.

Des travaux de pistes cyclables devraient avoir lieu ce printemps sur les rues Boréale et des Acadiens. Des travaux sont aussi prévus sur la rue de la Berge, devant la Maison de la culture Roland-Jomphe. La municipalité prépare aussi les appels d’offres pour des travaux à l’entrée ouest du village. Le plus grand chantier demeure celui du complexe aquatique régional, un projet de la MRC. Débuté en mai, le chantier se poursuit en 2017 pour une livraison à l’automne. Cette infrastructure est attendue depuis plusieurs années en Minganie. «C’est en chantier, c’est plus dans le concret. Les gens ont hâte», affirme Berchmans Boudreau.

Partager cet article