Récupération de M. Arpin: L’opération d’Hydro progresse

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 19 Décembre 2016
Temps de lecture :

Le chantier Romaine.

Lundi, Hydro-Québec venait d’obtenir le feu vert pour procéder à la phase 3 de 4 de sa périlleuse opération visant à récupérer le corps de Luc Arpin, 51 ans des Escoumins, prisonnier de sa pelle hydraulique après l’effondrement d’un mur de roches à La Romaine-4, il y a dix jours. 

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et sécurité au travail (CNESST) a autorisé la société d’État à exécuter la troisième étape de son plan, qui prévoit notamment des travaux de dynamitage, de forage et de la construction d’une rampe pour accéder au corps de M. Arpin. La phase 2 a été amorcée vendredi pour prendre fin lundi.

La seconde étape a permis à la société d’État de retirer deux blocs «particulièrement menaçants» de la paroi rocheuse gauche, qui s’est effondrée.  Le haut de la paroi a aussi été «écaillé manuellement» et les équipements qui étaient «encore dans la zone dangereuse», dont deux pelles mécaniques et une foreuse, ont été retirés des environs.

Durée inconnue

Au moment d’écrire ses lignes, Hydro-Québec n’est toujours pas en mesure de prédire quand elle pourra récupérer la dépouille de M. Arpin. L’ultime étape, qui prévoit de récupérer la victime et sa pelle hydraulique était «en préparation» lundi. C’est la firme EBC, qui embauchait M. Arpin, qui collabore à la réalisation des travaux avec Hydro-Québec et la CNESST.

Les activités d’excavation sont toujours suspendues à La Romaine-4, mais le reste du chantier de 7,2 milliards est en opération.

 

Partager cet article