Difficultés au CAB: La TROC se prononce  

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 15 Décembre 2016
Temps de lecture :
CAB

Les anciens bureaux du Centre d’action bénévole.

Interpellée à de multiples reprises pour commenter les difficultés majeures rencontrées dans les centres d’action bénévole de Baie-Comeau et Sept-Îles, la Table régionale des organismes communautaires (TROC) de la Côte-Nord tient à préciser qu’elle ne pouvait pas intervenir dans un tel contexte.

La raison soulevée pour justifier son incapacité d’agir est le fait qu’un suivi administratif était déjà en cours au moment où l’équipe de la TROC a été informée de la situation. Rien n’empêche qu’elle entend tout de même porter un œil attentif sur la suite des choses. Par la même occasion, elle en profite pour inviter les organismes communautaires à faire appel à son soutien avant que les difficultés financières ne deviennent irréversibles.

Du même coup, la TROC déplore également le fait que la majorité des investissements soient accordés à des projets ponctuels. Une situation qui engendre une fragilité financière puisque les administrateurs ont à gérer des montants non récurrents, ce que la directrice générale, Cindy Berger, considère comme un frein important à l’action communautaire autonome.

La TROC est un regroupement régional d’organismes communautaires autonomes œuvrant majoritairement dans le domaine de la santé et des services sociaux.

 

Partager cet article