Mine Arnaud: Travaux terrains en novembre

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 21 octobre 2016
Temps de lecture :

Mine Arnaud effectuera en novembre une série de travaux visant à valider le procédé de concentration du minerai de la mine projetée et déterminer l’épaisseur du mort terrain pour améliorer le design sécuritaire des digues et mettre à jour l’étude de faisabilité, document utilisé pour trouver du financement.

Selon Mine Arnaud, ces travaux d’une durée de quatre semaines «permettront de recueillir de l’information quant à la nature des sols dans le secteur du parc à résidus» et de «récolter des échantillons qui serviront à valider le procédé de concentration en mini-usine» pilote.

Deux phases de travaux sont prévues. D’abord, des travaux de décapage, de forage-dynamitage de faible envergure et d’excavation sur 10 sites situés dans les limites de la fosse à ciel ouvert projetée. Près de 100 tonnes de roches seront recueillis pour réaliser des tests pilotes en laboratoire, ce qui permettra «de valider le procédé de concentration du minerai de Mine Arnaud». Les résultats obtenus permettront de mettre à jour l’étude de faisabilité du projet, nécessaire pour trouver du financement.

Ensuite, des travaux de déboisement d’accès seront réalisés sous le tracé de certaines futures digues du parc à résidus projeté. Un levé géotechnique sera par la suite effectué, alors que des tranchés et des forages selon la nature du sol permettra de «déterminer l’épaisseur du mort terrain et ainsi assurer un design sécuritaire des digues de retenues».

En septembre, Yara International ASA a choisi de réinvestir dans le projet de mine d’apatite. Le retour de la société norvégienne permet à Mine Arnaud de reprendre les travaux interrompus il y a un après que Yara ait décidé de suspendre ses investissements. «Cet automne, on va pouvoir avoir une meilleure idée des économies qu’on va avoir dans le dossier de Mine Arnaud», affirmait alors une porte-parole d’Investissement Québec. Mine Arnaud doit toujours trouver des acheteurs pour environ la moitié du minerai qui sera extrait de la fosse.

Partager cet article