«Le hockey, ça fait partie de ma vie depuis que j’ai 5 ans» – Ann-Sophie Bettez

Par Sylvain Turcotte 12:00 AM - 14 octobre 2016
Temps de lecture :

La Septilienne Ann-Sophie Bettez amorcera sa sixième saison dans la Ligue canadienne de hockey féminin, ce samedi 14 octobre, jour de son 30e anniversaire.

Ann-Sophie Bettez amorce officiellement une nouvelle année avec les Canadiennes de Montréal (Ligue canadienne de hockey féminin) demain. Une nouvelle année aussi dans la vie alors que l’attaquante célèbre aujourd’hui (14 octobre) son 29e anniversaire de naissance. Le hockey passe par contre en second pour la Septilienne alors que le travail se veut plus demandant.

Terminés les matchs hors-concours contre les universités de Montréal (Concordia, McGill et Montréal). Les Canadiennes entreprennent leur calendrier régulier demain avec le premier de deux matchs de la fin de semaine, sur la route, face au Thunder de Brampton. La rentrée à domicile pour la formation montréalaise se fera le 22 octobre avec la visite du Furies de Toronto.

Objectifs

Pour sa cinquième saison dans la Ligue canadienne de hockey féminin, les attentes individuelles de la Septilienne d’origine sont moins élevées en raison des circonstances. «Je veux donner le meilleur de moi-même et les résultats devraient venir. Nous avions une bonne chimie l’an passé et c’est de construire là-dessus », a indiqué celle qui a bouclé la dernière saison au deuxième rang du circuit dans la colonne des points (19b-25p pour 44 points).

Côté équipe, l’objectif des Canadiennes est la conquête de la Coupe Clarkson, emblème de la Ligue canadienne de hockey féminin qu’elles n’ont pas remporté depuis 2012. «Chaque année on veut s’améliorer Notre but c’est d’aller jusqu’au bout. Nous avons de bonnes recrues, ça va nous aider à avoir une meilleure profondeur. Sur papier, nous avons une très bonne équipe, mais ça se joue sur la glace, et toutes les équipes se sont améliorées. Le calibre est encore une fois relevé d’un cran», a indiqué celle qui portera encore cette saison un «A» sur son chandail, à titre d’adjointe à la capitaine Marie-Philip Poulin.

Le boulot avant…

Le boulot d’Ann-Sophie, celui de conseillère financière pour le Groupe Investors, lui accapare beaucoup de son temps. Elle s’est même dégagée un peu de son engagement au sein du programme sport/études à Sainte-Thérèse dans les Laurentides.

«Mon travail s’est accentué. C’est de jour et de soir. Je n’ai fait qu’une pratique complète avec l’équipe», a-t-elle laissé savoir, ajoutant que pour les parties hors-concours, elle ratait la période d’échauffement.

«C’est triste et plate, mais c’est la réalité. Je ne vis pas du hockey, mais j’essaie de trouver un équilibre entre le travail et le hockey. Mon cerveau est tellement sollicité avec mon emploi que ça me fait du bien de retrouver l’équipe. C’est une famille pour moi, et le hockey, ça fait partie de ma vie depuis que j’ai 5 ans. Mais à un moment, il y aura des décisions qui devront se prendre», a mentionné la hockeyeuse, qui a pris part à une activité d’équipe le premier week-end d’octobre, activité qui lui a permis de connaître les nouvelles joueuses dans un contexte en dehors du hockey.

Partager cet article