Soins à domicile : la Côte-Nord reçoit 732 810 $

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 21 juillet 2016
Temps de lecture :

Baie-Comeau – La Côte-Nord recevra un investissement supplémentaire de 732 810 $ du gouvernement du Québec pour améliorer les services de soutien à domicile.

Par Karine Boivin Forcier 

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord était heureux de cette annonce. « Ça va dans le sens du virage qu’on a entrepris en fermant des lits à l’hôpital de Baie-Comeau pour bonifier les services de soutien à domicile. On veut que les gens restent à leur domicile et leur offrir les services qui vont avec », a commenté Sandra Morin, porte-parole du CISSS, qui rappelle que les lits fermés étaient principalement occupés par des personnes âgées qui s’y trouvaient par manque de services à domicile.

Le CISSS souhaite en effet régler une problématique liée au fait que certaines personnes se retrouvent parfois dans le mauvais service. Par exemple, une personne qui pourrait rester à domicile avec des services occupe parfois une place en centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), alors qu’une autre qui pourrait résider en CHSLD se retrouve à l’hôpital.

« La stratégie derrière ça, c’est d’avoir le patient au bon endroit qui reçoit les bons soins », a expliqué le député de René-Lévesque, Martin Ouellet, qui a rencontré le CISSS à la suite de l’annonce de l’investissement.

Services directs

Le député indique que les responsables du CISSS envisagent de déployer une stratégie afin que ces montants servent le plus possible à rehausser les services directs aux patients. Il dit également souhaiter que la réflexion mise en place serve aussi à améliorer l’équité des services de soins à domicile à l’intérieur du territoire.

La somme octroyée a été déterminée en fonction de la richesse relative des régions, en vue d’atteindre l’objectif d’améliorer les services de soutien à domicile de longue durée prévu dans le Plan stratégique 2015-2020 du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Insuffisant, selon le PQ

Le Parti Québécois juge insuffisants les fonds annoncés pour les soins à domicile. Martin Ouellet souhaiterait notamment voir le gouvernement offrir également des sommes pour la réfection des bâtiments des CHSLD, dont certains sont moins bien adaptés à leur fonction, afin de rehausser les services qui y sont offerts.

M. Ouellet déplore également le fait que les sommes allouées sont calculées en fonction de la richesse relative seulement. « C’est un calcul savant et un peu incompréhensible. […] On a une bonne richesse relative sur la Côte-Nord, mais j’aimerais qu’on nous donne des moyens aussi par rapport au territoire qu’on couvre. Ils ne prennent pas en compte nos particularités », a-t-il déclaré.

En retard

Pour Martin Ouellet et le Parti Québécois, le gouvernement est en retard de 150 millions (M) de dollars sur ses promesses électorales. « Les Libéraux ont promis 150 M$ par an et là, ils arrivent avec 60 M$ […] pour nous, on est en retard », a martelé le député.

M. Ouellet assure qu’il suivra de très près ce dossier, puisqu’il s’agit d’un grand pan de la réforme initiée par le projet de Loi 10.

Montant supplémentaire

Un montant de 82 610 $ est réservé pour le CISSS de la Côte-Nord afin de mobiliser une ressource pour la coordination des actions relatives à cet objectif.

Selon le député de René-Lévesque, les dirigeants du CISSS ne sont pas convaincus qu’ils auront besoin d’une ressource supplémentaire pour coordonner les services.

Il affirme que l’option d’utiliser cet argent pour améliorer les services pourrait être évoquée avec le gouvernement.

Partager cet article