Prise d’otage: Deux suspects comparaîtront jeudi

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 23 juin 2016
Temps de lecture :

Les deux preneurs présumés de la prise d’otage qui a causé l’émoi à Sept-Îles mercredi doivent comparaître cet après-midi au palais de justice de Sept-Îles. Les détenus arrêtés sont âgés de 22 et 26 ans. Leur identité sera connue après leur passage devant la justice. 

Impossible pour l’heure de connaître les accusations qui pèseront contre eux. Selon la Sûreté du Québec, les deux hommes se sont rendus « pacifiquement » au terme d’une prise d’otage au centre de détention de Sept-Îles, qui aura duré trois bonnes heures. Les individus s’en seraient pris à une agente correctionnelle, qui s’en tire saine et sauve.

L’enquête a été confié au Service des crimes contre la personne de la Sûreté du Québec.

Retour les événements 

C’est tout un branle-bas qui a eu cours au palais de justice de Sept-Îles, qui se trouve dans le même établissement, un étage au-dessus de la prison provinciale. Le Nord-Côtier était d’ailleurs sur place quand les événements sont survenus. Vers 15h, la cour venait d’être ajournée le temps d’un transfert de détenus, entre l’audition de deux causes.

Quelques minutes après, les agents de sécurité du palais de justice se sont précipités à l’intérieur de la salle de cour pour évacuer le détenu qui venait d’être installé dans le box des accusés. Les choses sont allées ensuite très vite, et la rumeur voulait qu’il y ait une prise d’otage à la prison.

Tout le personnel du palais de justice, le public et les médias ont été évacués et invités à patienter dans le stationnement d’un commerce voisin. La Sûreté du Québec, les pompiers et les ambulanciers ont été déployés sur place, et un périmètre assez large de sécurité a été érigé autour de l’établissement du boulevard Laure.

La prise d’otage a été confirmée par le ministère de la Sécurité publique vers 17h. Deux hommes menottés sont enfin sortis du centre de détention et amenés à bord de voitures de la Sûreté du Québec, moins de deux heures plus tard. La victime a été transportée en ambulance.

 

Partager cet article