Jardin Ruisseau Bois-Joli: Une nouvelle directrice fait ses débuts

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 23 mai 2016
Temps de lecture :

Depuis le 29 mars, Sandrine Louapre occupe le poste de directrice au Jardin communautaire Ruisseau Bois-Joli (JCRBJ).  Consciente du travail accompli par ces prédécesseurs, elle espère réussir à redonner un nouveau souffle à ce grand parc aménagé en milieu urbain et faire en sorte qu’il soit davantage connu de l’ensemble de la population.      

Avec de nombreux diplômes en main, Sandrine Louapre dispose assurément de compétences qui lui seront fort utiles dans l’exécution de ces fonctions au JCRBJ. «Ce qu’on attend de moi est en lien direct avec mes diplômes. Même si je n’ai que des connaissances de base en horticulture, je me sens prête à relever ce défi. Comme j’ai grandi en campagne, j’ai une très grande sensibilité pour la nature en général. J’ai une sensibilité pour apprendre de nouvelles choses», lance-t-elle.

Le principal défi auquel elle est confrontée réside dans le fait de trouver des moyens pour faire en sorte que ce grand parc aménagé situé dans le secteur Ferland à Sept-Îles soit davantage connu et fréquenté par la population. «Chaque directeur a amené sa touche personnelle. Je vais partir de ce qu’ils ont mis en place et y apporter ma propre touche. Beaucoup de gens n’en connaissent pas encore son existence, déplore-t-elle. La visibilité demeure un enjeu de taille.»

Un environnement harmonieux

Passionnée par l’art et la culture, elle entend trouver des moyens pour intégrer davantage ces éléments à l’environnement du JCRBJ. «L’idée étant d’harmoniser les deux et de faire en sorte que ça demeure un lieu harmonieux. On a également un rôle important à jouer en matière de sensibilisation autant auprès des jeunes que des adultes. Bien que la prise de conscience est là, des rappels sont nécessaires.»

Un grand parc aménagé en milieu urbain qui offre l’opportunité aux citoyens de s’évader facilement de leur quotidien. «Les gens peuvent fréquenter le lieu autant qu’ils le veulent. On a 5 km de sentiers aménagés qui sont mis à leur disposition. Un lieu magnifique qu’ils peuvent fréquenter en famille ou par faire leur sport. Il faut le faire plusieurs fois au cours de l’année pour en voir son évolution. La palette des couleurs que l’on y trouve est riche», soulève-t-elle.

À propos

Accessible gratuitement aux gens de mai à octobre, du lever au coucher du soleil, le JCRBJ est composé de 12 jardins thématiques. Une équipe de jardiniers en assure son entretien. Des visites guidées sont proposées gratuitement en saison estivale. Un lieu qui s’animera également par la tenue de diverses activités au cours des prochains mois. Il est possible d’obtenir plus d’informations sur sa page Facebook, la mise à jour se fait de manière régulière, ou d’entrer en contact avec sa directrice, par téléphone au 418 960-5551.

 

 

Partager cet article