Début des travaux de démolition des anciennes résidences

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 27 avril 2016
Temps de lecture :

Les anciennes résidences La Mariouche et Le Papinachois seront détruites d’ici la mi-juillet.

Les anciennes résidences étudiantes La Mariouche et Le Papinachois, et les tunnels les reliant, seront démolis d’ici la mi-juillet. Les travaux de démolition commenceront sous peu pour laisser place à un nouveau centre multifonctionnel qui servira au centre de formation professionnelle.

Les clôtures de sécurité ont été installées hier. Les travaux en tant que tels devraient commencer lundi pour se compléter «d’ici les vacances de la construction», espère le président de la Commission scolaire du Fer, Rodrigue Vigneault. Au retour des vacances, les travaux de fondation et de structures du nouveau centre multifonctionnel débuteront en vue de faire des travaux intérieurs durant la saison hivernale.

C’est l’entreprise DemAction de Rivière-du-Loup qui a remporté l’appel d’offres pour 721 000$. «On aurait aimé que ce soit une entreprise de Sept-Îles», admet M. Vigneault, mais il affirme que la commission scolaire s’assurera de sensibiliser l’entreprise à l’embauche de main-d’œuvre locale.

Pas de dynamitages

Les travaux commenceront aux étages supérieurs. Il n’y aura pas de dynamitages. La démolition se fera à l’aide de grues et de pelles mécaniques avec récupération de matériaux presque simultanément, explique le président de la commission scolaire. L’entreprise devra prendre des mesures particulières durant les travaux, mentionne Rodrigue Vigneault, car les bâtiments étaient isolés à l’amiante. Les activités scolaires ne seront pas affectées par les travaux.

C’est une page d’histoire qui se tourne d’une certaine manière pour la commission scolaire. Les résidences, construites au début des années 1970, ont logé les étudiants provenant de milieu non relié par la route à l’époque, soit Gagnon, Fermont, Schefferville, l’île d’Anticosti, de la Minganie et de la Basse-Côte-Nord.

«J’y ai moi-même demeuré avant d’y travailler plus tard», a raconté Rodrigue Vigneault qui est originaire de Natashquan. Les bâtiments ont dernièrement accueilli les bureaux administratifs des Jeux du Québec en 2007, puis les archives et les services techniques de la commission scolaire, avant d’être inoccupés depuis deux ans. La livraison du centre multifonctionnel est prévue pour la rentrée scolaire 2017.

Partager cet article