Cliffs Natural Resources: Le PQ réclame que Québec renfloue la caisse de retraite

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 20 avril 2016
Temps de lecture :

Le Parti québécois réclame que Québec renfloue les coffres de la caisse de retraite des ex-travailleurs de Cliffs Natural Resources, qui a mis fin à ses activités en décembre 2014.

La députée de Duplessis, Lorraine Richard, et le chef du PQ, Pierre-Karl Péladeau, en ont fait la proposition ce midi, lors d’un point de presse tenu à l’Assemblée nationale en présence de représentants des Métallos et de retraités de la minière.

Le PQ soutient que l’État a l’obligation de pourvoir au déficit de la caisse des retraités québécois depuis qu’il s’est porté officiellement acquéreur des installations de Pointe-Noire, en mars. M. Péladeau suggère que 30% des revenus nets d’exploitation  générés par la Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire soit réinvesti dans la caisse.

«C’est un juste retour pour ces gens-là, qui ont été des bâtisseurs de la Côte-Nord, où l’industrie minière est omniprésente», a indiqué la députée de Duplessis, Lorraine Richard. «Je souhaite sincèrement que le gouvernement regarde attentivement la proposition. Nos retraités méritent d’avoir l’esprit tranquille».

Depuis le 1er mars, les retraités de Cliffs ont vu leurs prestations amputées de 21%. La situation pourrait s’aggraver lorsque l’ampleur du déficit de la caisse sera connue. Pour l’heure, les Métallos évaluent le manque à gagner à 30 millions $.

«Le gouvernement a investi plusieurs millions (dans la reprise des actifs à Sept-Îles et Fermont) pour stimuler l’économie, a salué le coordonnateur des Métallos sur la Côte-Nord, Nicolas Lapierre. Mais pour nous, les actifs les plus importants, ce sont nos retraités et nos ex-travailleurs», a-t-il poursuivi.

La proposition du PQ ne vise que les retraités québécois participant au régime. Impossible de savoir si une proposition similaire sera faite auprès du gouvernement de Terre-Neuve pour les travailleurs de Wabush.

Québec étudiera les possibilités

Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, aussi responsable du Plan Nord, Pierre Arcand, a dit avoir «bien entendu le message» et être «très sensible à la situation» que vivent les anciens travailleurs de Cliffs. Le ministre Arcand assure qu’il aura «rapidement» l’occasion d’en discuter avec son collègue des Finances, Carlos Leitão «dans le but d’étudier les possibilités qui s’offrent à (nous)».

Partager cet article