Arrestations pour trafic de meths destinées aux autochtones

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 12 avril 2016
Temps de lecture :

Trois personnes ont été arrêtées hier en lien avec le trafic de stupéfiants à Sept-Îles qui était destiné à la vente dans plusieurs communautés autochtones de la Côte-Nord, selon ce que tend à démontrer l’enquête de la Sûreté du Québec.

Le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la SQ a procédé à l’arrestation de Claude Côté, 66 ans, et Pierre Arsenault, 56 ans, tous deux de Sept-Îles. Ils ont comparu aujourd’hui au palais de justice de Sept-Îles pour faire face à des accusations de complot, de possession et trafic de stupéfiants, ainsi que de possession de biens criminellement obtenus.

Selon la porte-parole de la SQ, Christine Coulombe, un troisième individu a été arrêté, mais libéré sous promesse de comparaître. Les policiers ont saisi plus de 21 000 comprimés de méthamphétamines et 5000$ en argent comptant. Le véhicule d’un des suspects a aussi été saisi. L’enquête tend à démontrer que la drogue était destinée à être vendue dans les communautés innues de la Côte-Nord. Le service de police de Uashat mak Mani-Utenam ont porté assistance à la SQ.

Partager cet article