Une septième Classique du Printemps relevée, avec notamment Donald Brashear comme joueur

Par Sylvain Turcotte 12:00 AM - 24 mars 2016
Temps de lecture :
Classique Oxygène

La Classique hivernale se jouera pour une cinquième année sur le lac Kachiwiss. Pour une deuxième fois de suite, ça se passera cependant en bottes et non en patins.

Que Dame Nature laisse transparaître ou pas des conditions printanières, cette nouvelle saison rimera avec le hockey pour quatre jours, à compter du 31 mars, dans les deux arénas de Sept-Îles. Pas moins de 40 équipes seront de la partie pour la septième édition de la Classique du Printemps. Un ancien de la LNH, bien connu pour son côté pugilistique, nul autre que Donald Brashear, sera du tournoi.  

L’action ne manquera pas sur les glaces des arénas Conrad-Parent et Guy Carbonneau avec quelque 75 rencontres à l’horaire dans les classes Open (six équipes), Intermédiaire (six équipes), Participation A (dix équipes) et Participation B (dix-huit équipes). Sept formations se sont vu dire «refusée», faute de place, notamment pour assurer trois parties par club.

L’organisation mise gros sur la classe Open. «Sur nos sept éditions, c’est assurément la plus forte. Ça sera le meilleur hockey présenté en ville cette année», a indiqué Yannick Landry. La venue de l’homme fort Donald Brashear, présent aussi pour promouvoir ses bâtons de sa compagnie, Brash87, y sera pour quelque chose, lui qui évoluera pour la formation Budweiser, formation avec d’anciens joueurs du Senior AA de Sept-Îles. «On espère attirer bien du monde aux parties Open, car il (Donald) est aussi un excellent joueur de hockey», a ajouté Landry.

Parmi les autres équipes de cette catégorie, on retrouve la Poissonnerie du Havre (anciens des Marchands), Construction SML (Septiliens évoluant à l’extérieur), le Restaurant des Chutes de Port-Cartier (anciens des Gaulois + le gardien Simon Lemieux), Qualinet/Épicerie Innu (Terry Vigneault et des joueurs de Laval) et les Warriors de Uashat mak Mani-Utenam. Les parties de la classe Open sont à l’horaire pour le vendredi à 20h, 21h et 22, le samedi à 14h, 15h, 16h, 20h, 21h et 22h et le dimanche à 10h et 11h pour les demi-finales et 14h pour la finale.

En vitesse  

Les autres catégories regroupent des clubs notamment de Sept-Îles, Fermont, Port-Cartier, Havre-Saint-Pierre et La Tuque. Les premiers matchs seront disputés le jeudi 31 mars après l’heure du souper. L’horaire complet sera disponible au www.laclassiqueduprintemps.com et sur la page Facebook. L’ouverture officielle a lieu le vendredi (1er avril) avant le match de 20h. La septième édition de la Classique du Printemps distribuera tout près de 7 500$ en bourses et prix. Le Bar le Toxedo, partenaire du tournoi, sera le lieu de célébration des joueurs, le tout en musique avec James Cormier Monger. Malgré le contexte économique, l’organisation a pu garder la tête hors de l’eau avec la confirmation de commanditaires dans les derniers milles.

Partager cet article