Intersection Laure-Doucet: Une enfant dénonce des chauffards

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 23 février 2016
Temps de lecture :

Le conseiller Denis Miousse pose avec le dessin réalisé par Rosemarie Bergeron.

Une élève de sixième année de l’école Marie-Immaculée a remis une lettre et un dessin explicatif au conseiller municipal du secteur, Denis Miousse, dénonçant des chauffards qui passent par les stationnements du restaurant Subway et de la station-service Shell pour éviter la lumière rouge sur le boulevard Laure.

Denis Miousse a présenté le dessin de Rosemarie Bergeron lors de la séance du conseil municipal du 22 février. Celle-ci affirme avoir observé le 5 février un conducteur roulant sur le boulevard Laure, d’ouest en est, passer par le stationnement du Subway, traverser la rue Doucet et revenir sur le boulevard par le stationnement du Shell pour éviter la lumière rouge à l’intersection. La jeune fille explique que cela peut arriver plusieurs fois par heure.

M. Miousse a remercié Rosemarie pour sa lettre qui dénonce les conducteurs faisant ce détour «pour sauver 30 secondes». Il rappelle que les résidents du secteur ont attendu une quinzaine d’années pour qu’un feu de circulation soit installé à l’intersection Laure-Doucet pour des raisons de sécurité. Le conseiller a transmis la lettre au lieutenant de la Sûreté du Québec à Sept-Îles, Jean-Pierre Tessier. Ce dernier indique qu’un conducteur faisant ce geste illégal peut recevoir une amende de 100$ plus 49$ de frais. Le lieutenant a aussi indiqué qu’il y aura une surveillance accrue des policiers à cette intersection. «Ce sont des gestes totalement inconscients», a dénoncé M. Miousse.

Partager cet article