Un Nord-Côtier victime de la fraude «black money scam»

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 19 janvier 2016
Temps de lecture :

Une personne originaire de la Côte-Nord a été victime d’un stratagème de fraude nommé «black money scam». La Sûreté du Québec a arrêté ce matin Cyrille Ngogang, 49 ans de Montréal, pour cette fraude estimée à plus de 85 000$.

L’homme originaire du Cameroun œuvrait dans le lavement de billets de banque noircis avec de vrais billets, aussi connu sous le nom «black money scam». Le suspect a approché sa victime après lui avoir envoyé un courriel l’informant qu’elle pouvait toucher une importante somme d’argent provenant d’un héritage non réclamé.

Cyrille Ngogang a indiqué à la victime que pour transférer cet important montant d’argent d’un pays à l’autre, il avait teinté ses billets en noir. Il a ensuite expliqué qu’il pouvait reproduire de l’argent canadien sur les billets noirs à l’aide de vrais billets et certains produits chimiques. La victime a donc fourni les vrais billets et a été flouée de plusieurs dizaines de milliers de dollars. L’individu a comparu mardi au palais de justice de Québec pour faire face à une accusation de fraude de plus de 5 000$.

Le fraudeur a expliqué qu’il pouvait reproduire de l’argent canadien sur les billets noirs à l’aide de vrais billets et certains produits chimiques.

Le Service des enquêtes sur l’intégrité de l’économie de la Sûreté du Québec détient une expertise en matière d’enquête sur les fraudes. Grâce à des partenariats nationaux et internationaux, les policiers sont en mesure de mettre fin aux activités criminelles des réseaux de fraudeurs, peu importe le pays où celles-ci sont commises.

Toute information concernant ce type de fraude peut être transmise de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle de la SQ au 1 800 659-4264.

Cyrille Ngogang a fraudé une personne de la Côte-Nord pour plus de 85 000$.

Cyrille Ngogang a fraudé une personne de la Côte-Nord pour plus de 85 000$.

Partager cet article