Un géographe propose un chemin de fer pour brancher la Côte-Nord au Saguenay

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 13 février 2015
Temps de lecture :

Rémi Guertin, un géographe de Québec, propose de brancher la Côte-Nord au réseau ferroviaire du continent. Afin de susciter un débat, il lance l’idée de construire un chemin de fer pour relier la Côte-Nord au Saguenay – Lac-Saint-Jean.
Roxane Simard

Dans un article paru en novembre 2014 dans Le Rail, le magazine international de l’actualité ferroviaire, M. Guertin présente les détails de son idée pour contribuer au développement de la Côte-Nord. Selon lui, connecter la région par train à la ville de Jonquière permettrait de redynamiser les différents vecteurs sociaux et économiques de la Côte-Nord et, surtout, de développer son potentiel portuaire.

«C’est un projet pour la Côte-Nord, mais où tout le Québec pourrait être mobilisé. Avec ça, les ports de la vallée du St-Laurent pourraient travailler ensemble comme porte d’entrée de l’Amérique. Ça peut devenir très large comme concept», explique-t-il.

Le géographe croit que son concept pourrait ouvrir la porte au transbordement des conteneurs à partir du port de Sept-Îles par exemple, qui se trouve à 48 heures plus près de l’Europe que les États-Unis. Sans oublier que la relance du Plan Nord rendrait ce concept encore plus envisageable.

Long et couteux
M. Guertin reste toutefois réaliste en affirmant que ce projet serait très long à mettre en place, en plus d’être hors de prix. L’implication du gouvernement serait primordiale et il faudrait trouver de nombreux moyens pour rentabiliser le projet, c’est pourquoi une étude plus poussée est nécessaire.

«Passer par le Saguenay – Lac-Saint-Jean pour joindre la Côte-Nord représente, il faut l’avouer, un bon détour, dont le coût de construction pourrait être pour le moins impressionnant. […]Cet éventuel chemin de fer comporterait une dimension sociale et économique importante, permettant une première justification aux investissements nécessaires à sa réalisation : atténuer l’enclavement relatif d’une région du Québec», peut-on lire dans l’article.

Lancer le débat
Avec cet article, Rémi Guertin souhaite d’abord et avant tout provoquer un débat et permettre l’arrivée de nouvelles idées. Il en a d’ailleurs envoyé une copie au premier ministre du Québec.

«On parle d’austérité et c’est déprimant. Il faut avoir des projets, lancer un débat, une idée pour faire avancer les choses. Je ne sais pas si c’est réalisable et ça va prendre une étude sérieuse pour le savoir, mais pour l’instant, c’est quelque chose d’emballant et d’excitant», précise-t-il.

Pour ceux qui souhaitent connaître l’ensemble du projet et les idées proposées par le géographe, l’article complet est accessible au www.rguertin.com, dans la section géographie du site.

M. Guertin est docteur en géographie et s’intéresse depuis de nombreuses années au domaine ferroviaire. Il a d’ailleurs publié récemment un livre sur les premiers chemins de fer au Bas-Canada.

Carte des chemins de fer au Québec, illustrant de quelle façon Rémi Guertin Ph. D. propose de brancher la Côte-Nord au réseau ferroviaire du continent. (Photo: courtoisie)

Partager cet article