Christine Beaulieu: Une comédienne sincère et authentique

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 25 janvier 2015
Temps de lecture :

Visiblement heureuse d’être l’une des invités du Festival du film de Sept-Îles, Christine Beaulieu prend un réel plaisir à aller à la rencontre des cinéphiles pour effectuer la présentation de «Ceci n’est pas un polar». Un film léger et divertissant dans lequel elle partage la vedette avec nul autre que Roy Dupuis.

Beaucoup plus accessible qu’il ne le semble, «Ceci est un polar» dispose de tous les ingrédients pour rejoindre un très large public, même si on retrouve dans ce film beaucoup de sensualité. La chimie physique étant plus qu’évidente entre ses deux acteurs principaux. «Ce n’est pas un film compliqué. Il est très proche des gens, réaliste et très sensible. On y retrouve aussi des moments très drôles. Ce n’est pas un polar agressif», soulève la comédienne.

Dans ce long-métrage, Christine Beaulieu campe le rôle de Marianne, une jeune femme assez mystérieuse. «On devait se questionner sur son passé. Elle est inatteignable. Elle a une très épaisse carapace. Tout comme le personnage de Roy (Dupuis), c’est une femme qui est très seule, explique-t-elle. Leur rencontre devient marquante. (…) Elle réanime une certaine joie de vivre chez cet homme qui semblait l’avoir perdu.»

Les comédiens n’en sont pas à leur première collaboration au grand écran puisqu’ils avaient joué ensemble dans «Mesrine : l’instinct de mort», sorti en salle en 2008. «On s’entend bien. On se comprend bien. On est très souvent sur la même longueur d’onde. On a beaucoup de plaisir à jouer ensemble. Il est très respectueux à mon endroit. Ça devient facile de se donner la réplique et de jouer des scènes plus intimes», renchérit-elle.

Une communicatrice hors pair
Très à l’aise dans les relations publiques, l’artiste retire beaucoup de plaisir à échanger avec les représentants des médias. Un élément de son métier avec lequel elle compose très bien

«Je me suis toujours sentie confortable à échanger avec les gens. Pour certains de mes collègues, ce n’est pas un élément du métier qu’il préfère et je respecte ça. Même si l’on nous pose souvent les mêmes questions, j’ai compris que la personne devant moi n’en connaît pas la réponse. Je suis loin d’en être blasée. Parler de «Ceci n’est pas un polar» est une chose facile pour moi», affirme-t-elle.

Cet hiver, la comédienne fait partie de la distribution de «Mon ex à moi», une série de fiction qui sera diffusée à Séries+ et de «Selfie», une production théâtrale qui sera présentée au Théâtre d’Aujourd’hui. Les cinéphiles pourront également la voir sur grand écran, cet été, dans le prochain film de Ricardo Trogi «Le mirage», écrit pour Louis Morissette, avec lequel elle avait travaillé sur C.A. Une comédie dramatique qui s’annonce prometteuse.

(Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article