Vote syndical pour une grève sociale au CSSS de Sept-Îles

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 22 janvier 2015
Temps de lecture :

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs de la santé et des services sociaux de Sept-Îles (STT SSS-CSN) ont voté mercredi en faveur d’une grève sociale, contre les mesures d’austérité du gouvernement, et pour d’autres moyens de pression qui pourraient aller jusqu’à la grève générale.

Les syndiqués, affiliés à la CSN, ont voté à 82,5% pour une grève sociale «pour que cessent les attaques libérales contre les payeurs de taxe». Le syndicat affirme être le premier au Québec à se prononcer par scrutin en faveur d’une telle mesure. Les employés du CSSS ont également voté à 89,3% «pour des moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève générale illimitée, et ce, au moment jugé opportun».

Les travailleurs dénoncent la possible coupure de la prime d’éloignement de 8%, offerte aux travailleurs de la santé de Sept-Îles et Port-Cartier, contenue dans les offres du gouvernement en décembre. Québec prévoit aussi le gel des salaires sur deux ans, puis 1% d’augmentation par année durant trois ans.

«On se donne corps et âme pour nos patients et on ne gagne pas des gros salaires. En moyenne 40 000$ par année. À Sept-Îles, ce n’est pas beaucoup!», a affirmé le président du STT SSS Sept-Îles, Steve Heppel.

Le STT SSS Sept-Îles représente 350 salariés du CSSS de Sept-Îles, soit le personnel de bureau, les techniciens et professionnels de l’administration et le personnel paratechnique des services auxiliaires et de métier.

Un droit acquis

Le président du conseil d’administration du CSSS de Sept-Îles, Jean Caron, espère le maintien de la prime de 8%. «Pour moi, la prime de 8%, pour en avoir bénéficié moi-même lorsque je travaillais pour un autre ministère, je pense que c’est un droit acquis», a mentionné M. Caron à la fin d’un point de presse jeudi après-midi. Selon lui, l’abandon de cette prime pourrait avoir un effet sur le recrutement.

Le président du STT SSS Sept-Îles, Steve Heppel. (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article