Coupable d’intimidation : Une pétition pour absoudre Bernard Gauthier

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 19 janvier 2015
Temps de lecture :

Reconnu coupable d’intimidation en décembre, Bernard «Rambo» Gauthier s’en remet à l’appui des Nord-Côtiers en les invitant à signer une pétition pour que le tribunal l’absolve et qu’il puisse continuer d’exercer ses fonctions de représentant syndical.

Bernard Gauthier a déjà interjeté appel du jugement le trouvant coupable d’avoir intimidé un directeur de chantier d’une carrière de Sept-Îles, lors de la grève de la construction en juin 2013. En attendant de savoir si la Cour d’appel accueillera ou non sa requête, le syndicaliste devra faire face à la musique le 3 février, lors des représentations sur la peine.

«J’en ai parlé avec mon avocat et on pense que ça pourrait être une bonne idée de déposer une pétition, a expliqué au Journal le principal intéressé, qui a publié l’idée sur sa page Facebook, lundi. Le téléphone ne dérougit pas, les gens veulent m’aider, je pense que ça va déborder pas mal plus loin que la Côte-Nord», a-t-il ajouté au bout du fil.

«Rambo» Gauthier ne démord pas à son innocence dans cette affaire. «On va me donner un dossier criminel parce que j’ai dit à quelqu’un que c’était un imbécile quand s’en était un? Voyons donc, c’est ordinaire en crime», se défend le représentant du local 791 de l’Union des opérateurs de machinerie lourde sur la Côte-Nord.

«La réalité c’est qu’on porte atteinte à ma liberté d’expression, je lâcherais pas. Je suis un battant et je vais me continuer de me battre», a-t-il fait savoir. En plus de la pétition, Bernard Gauthier entend récolter l’appui d’acteurs du milieu. «Depuis le temps qu’on me siffle aux oreilles qu’ils sont derrière moi, on va enfin le savoir.»

Les messages d’encouragement se sont multipliés sur les réseaux sociaux durant toute la journée hier, à la suite de l’appel lancé par Bernard Gauthier.

(Photo: archives)

Partager cet article