Desserte maritime en Basse-Côte-Nord : Pas d’interruption cet hiver

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 09 janvier 2015
Temps de lecture :
Relais Nordik

Il y aura finalement une desserte maritime hivernale pour une cinquième saison par la compagnie Relais Nordik. Le ministre des Transports Robert Poëti maintient le projet-pilote cette année en attendant de «trouver une solution à long terme».

En octobre, la Société des traversiers du Québec (STQ) avait annoncé qu’elle mettait fin à la desserte hivernale en Moyenne et Basse-Côte-Nord en raison de compression budgétaire de 7 millions $. Les préfets des MRC de la Minganie et de la Basse-Côte-Nord, Luc Noël et Glen McKinnon, ainsi que la présidente de la Conférence régionale des élus de la Côte-Nord, Micheline Anctil, avait dénoncé cette décision et demandé une rencontre avec la STQ et le ministère des Transports.

En début de semaine, la compagnie Relais Nordik a d’abord annoncé un prolongement d’une semaine. Le ministère des Transports a finalement pris la décision, vendredi, de prolonger la desserte pour l’ensemble de la saison. «J’ai décidé de reconduire le même service que l’an passé, le projet pilote», a mentionné Robert Poëti.

«Il y a plusieurs questions qui sont sans réponses. Quel est le meilleur moyen de desservir la région? Nous allons évaluer la capacité de la Route blanche, évaluer l’option d’une escorte aérienne et l’utilisation durant une certaine période d’une desserte maritime», a mentionné le ministre.

Rencontre en avril
M. Poëti rencontrera en avril «l’ensemble des élus de la région», avec le ministre délégué aux Transports Jean D’Amour, pour «trouver une solution à long terme». «À partir de là, il faut qu’il y ait un travail d’équipe» pour «mettre en place quelque chose qui va satisfaire l’ensemble de la région tout en respectant notre capacité de payer», a ajouté le ministre. Ce dernier affirme qu’une solution serait trouvée à temps pour la prochaine saison hivernale.

Ouverture de la Route blanche
Parallèlement à cette annonce, le ministère des Transports a annoncé l’ouverture de la Route blanche entre Pakuashipi et Saint-Augustin. «Pour une question de sécurité, les motoneigistes sont priés de respecter le balisage de la piste et la signalisation, tout en voyageant en groupe de deux motoneigistes et plus», mentionne le ministère.

(Photo : archives)

Partager cet article