Cliffs enclenche la fermeture de Pointe-Noire

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 28 novembre 2014
Temps de lecture :

Après avoir annoncé la fin des activités de sa mine du lac Bloom lundi, Cliffs Natural Resources amorce maintenant la fermeture du site de Pointe-Noire, d’où est expédiée la production. Une première vague de mises à pied est prévue pour le 8 décembre. Une centaine de syndiqués seront touchés à Sept-Îles, ce qui porte à 600 les pertes d’emplois directs liées à l’arrêt des opérations du géant américain.

L’employeur a rencontré les travailleurs de Pointe-Noire jeudi et aujourd’hui, a confirmé le Syndicat des Métallos. Les mises à pied se feront de façon graduelle jusqu’au 19 janvier. «Après il restera une poignée de monde pour fermer le site», a expliqué le permanent du Syndicat des Métallos, Gilles Ayotte.

Après coup, seulement sept travailleurs demeureront en poste à plus long terme pour entretenir le chemin de fer Arnaud. «L’objectif c’est que Cliffs conserve son permis de «common carrier», c’est un atout pour vendre. C’est ce qu’on sait pour l’instant», a ajouté M. Ayotte.

Cliffs Natural Resources doit charger son dernier bateau à la fin décembre. Lundi, Investissement Québec se déplace à Cleveland pour rencontrer la haute direction de la société.

Partager cet article