Incendie d’origine suspecte au Vieux-Poste

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 10 novembre 2014
Temps de lecture :

Les pompiers ont combattu un incendie mineur au campement innu du Vieux-Poste de Sept-Îles. Le brasier est d’origine suspecte.

Un incendie s’est déclaré à 9h30, lundi matin, sur le site du Vieux-Poste de Sept-Îles. Les pompiers de la Sécurité incendie de Sept-Îles ont été dépêchés sur les lieux, mais l’alerte était de moins grande ampleur que les premières informations obtenues par le service.

«C’est une tente de sudation qui était de l’autre côté de la clôture. Quand on a reçu l’appel, on nous a dit qu’il y avait un incendie près de la résidence des femmes. Le premier appel a été considéré comme un feu de bâtiment. En chemin, nous avons rapatrié une partie de nos effectifs. Le dossier a été transféré à la Sûreté du Québec», a expliqué le directeur de la sécurité incendie, Denis Jutras. À l’arrivée des pompiers, le shaputuan en écorce était presque entièrement réduit en cendre.

Selon la Sûreté du Québec, l’origine du brasier pourrait être criminelle. «On enquête comme un incendie d’origine suspecte», a mentionné la porte-parole de la SQ, Nathalie Girard. Au moment d’écrire ces lignes, les pompiers en étaient à faire l’expertise de la scène d’incendie.

Les bâtiments principaux de ce poste de traite de fourrures, qui témoigne des balbutiements des relations entre les Innus et non autochtones, ont été épargnés par les flammes. Le Vieux-Poste est l’un des plus anciens sites de Sept-Îles.

(Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article