Déraillement de train: Le corps du conducteur retrouvé

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 06 novembre 2014
Temps de lecture :

Le corps du conducteur de train, Enrick Gagnon 45 ans de Sept-Îles, a été localisé puis extirpé de la cabine de la locomotive de tête, totalement engloutie dans les eaux de la rivière Moisie, après son déraillement jeudi à une vingtaine de kilomètres au nord de Sept-Îles.

Les plongeurs de la Sûreté du Québec ont pu être mis à l’œuvre que ce matin seulement, plus de deux jours après les événements, en raison de l’instabilité des sols dans le secteur de l’accident, vraisemblablement causé par un glissement de terrain. «Hier (vendredi), les plongeurs ont pu préparer leurs équipements, ils étaient prêts ce matin», a confirmé le porte-parole du corps policier.

Les plongeurs avaient eu le temps de se familiariser avec l’intérieur d’une locomotive, en attendant le feu vert des autorités pour accéder au site. «Il y a eu une grosse préparation, ce qui a facilité leur travail», a ajouté la police. Hier, la compagnie minière IOC assurait que sa priorité était de retracer son employé, M. Gagnon, qui cumulait 17 années au sein de l’entreprise.

Enrick Gagnon pilotait un convoi de 240 wagons vides en partance de Sept-Îles vers le nord. Une deuxième locomotive a été submergée partiellement et huit autres wagons ont déraillé du tracé de la QNS&L.

 

Partager cet article