La Romaine: Pas plus de retombées avec Hydro-Québec Production, selon l’AGAM

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 30 octobre 2014
Temps de lecture :

Un an après la mise en place d’Hydro-Québec Production, l’Association des gens d’affaires de la Minganie (AGAM) constate que «les résultats concrets» d’une «relation d’affaires constructives et fructueuses» se font attendre.

L’AGAM a déjà constaté depuis cinq ans le peu d’emplois pour les travailleurs de la Côte-Nord et de la Minganie, le manque de contrats régionaux et les achats décevants aux entreprises locales de la part d’Hydro-Québec Équipement, qui s’occupe de la construction et du chantier du complexe hydroélectrique.

«Par contre depuis 2009, la Minganie tente de garder le moral en se disant qu’au moins il sera possible de tisser une relation d’affaires saine et solide avec Hydro-Québec Production, l’exploitant permanent des quatre futures centrales du complexe Romaine», a affirmé l’AGAM dans un communiqué.

Les gens d’affaires de la Minganie «s’attendaient à ce qu’il existe aujourd’hui une relation d’affaires bien installée entre un grand nombre d’entreprises minganoise et Hydro-Québec Production» avec la mise en production imminente de Romaine-2. Selon l’AGAM, «seules quelques entreprises» ont jusqu’à maintenant fourni «un nombre très limité de biens et services au auprès d’Hydro-Québec Production».

De plus, depuis février 2014, les interrogations des milieux d’affaires et socio-économique face au processus d’achat de la société d’État sont restées sans réponse. «Tout le monde doit mettre les bouchées doubles, tant chez Hydro-Québec qu’au sein des entreprises elles-mêmes, pour installer un climat d’affaires constructifs», a mentionné l’AGAM.

L’AGAM souligne son «club sélect»
Le conseil d’administration de l’AGAM a souligné le travail de son «club sélect», composé d’une dizaine d’entreprises de l’association. Sélectionnées à la suite des recommandations de l’équipe de maximisation des retombées, ces entreprises ont reçu une correspondance soulignant la performance des meilleures entreprises du chantier Romaine. Des critères comme l’achat régional et l’embauche de travailleurs minganois «ont été hautement considérés».

(Photo : courtoisie – Hydro-Québec)

Partager cet article