Mine Arnaud : La Chambre de commerce lance une campagne d’appui

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 01 octobre 2014
Temps de lecture :

Alors que le sort du projet d’exploitation d’une mine d’apatite à Sept-Îles se trouve toujours entre les mains du gouvernement québécois, la Chambre de commerce lance une campagne de soutien à Mine Arnaud. L’organisation économique explique vouloir assurer un leadership auprès de ses membres, qui ont «besoin d’un souffle positif en cette période morose».

La Chambre de commerce de Sept-Îles (CCSI) entame donc sa démarche «Go Mine Arnaud – Voir loin ensemble!» pour manifester son appui au projet minier de 750 millions $. Une rubrique «Go Mine Arnaud» sera notamment ajoutée à son site Internet pour faciliter l’accès à différents liens utiles à ses membres.

Une trousse comprenant des autocollants à l’effigie de leur slogan est aussi mise à leur disposition. La CCSI amorce enfin, une campagne publicitaire dans les médias locaux.

«Il faut absolument agir avec le promoteur et maintenir le canal de communication pour faire de ce projet, un projet exemplaire (…) Nous voulons en ce sens réaffirmer notre leadership», a affirmé la présidente de la Chambre de commerce de Sept-Îles, Manon Langlois, lors d’une conférence de presse ce midi.

Confiante pour la suite
L’organisation dit par ailleurs appuyer Mine Arnaud pour que son projet se réalise «dans le respect de la santé et de l’environnement, pour l’économie et l’avenir.» La CCSI réitère sa confiance envers les mécanismes en place et laisse aux experts du gouvernement, le soin d’interpréter les études supplémentaires réalisées par Mine Arnaud après que le BAPE ait qualifié le projet de «pas acceptable dans sa forme actuelle», au terme de son enquête en décembre 2013.

La présidente de la Chambre de commerce de Sept-Îles, Manon Langlois, en compagnie de la directrice générale de l’organisme économique, Émilie Paquet. (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article