La bio de Bernard «Rambo» Gauthier achevée

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 01 octobre 2014
Temps de lecture :

Bernard «Rambo» Gauthier s’est livré comme un livre ouvert à l’auteur Victor-Lévy Beaulieu, qui a signé la biographie du leader syndical de la Côte-Nord. Les quelque 250 pages de l’ouvrage publié aux Éditions Trois-Pistoles en disent long sur le passé de Rambo, comme il est cité dans le livre. Ce dernier aborde d’ailleurs tous les chapitres de sa vie, sans tabou.

«Je peux dire que ça m’a fait quelque chose de spécial quand j’ai reçu mon exemplaire mardi», a confié au Journal le principal intéressé. «Je pensais jamais que ça m’arriverait un jour», ajoute-t-il. Et justement, il en profite pour inciter surtout les hommes à lire le livre. «Les gars sont souvent plus refermés, on s’ouvre moins», explique Bernard Gauthier. «Ça prouve que d’admettre ses erreurs, ça libère et si ça peut servir à quelqu’un tant mieux».

Son enfance modeste, son adolescence à la dure jusqu’à son enrôlement dans les Forces armées sont racontés avec détails dans la biographie. Un chapitre est également dédié à ce qu’il appelle «sa descente aux enfers» lorsqu’il tombe dans l’univers de la drogue après avoir quitté l’armée. C’est la naissance de son fils, Jesse, qui lui sauve littéralement la vie, peut-on lire.

Le livre relate aussi ses débuts dans l’industrie de la construction qui l’amèneront de fil en aiguille au poste de représentant régional du local 791 des opérateurs de machinerie lourde à Sept-Îles, en 2003. Son combat pour les travailleurs de la région, sa mission de redorer l’image du syndicalisme y sont largement abordés. Rambo raconte l’envers de son passage devant la commission Charbonneau et revient sur la diffusion de l’émission Enquête, qui l’a plongé dans un tourbillon médiatique.

«Un frère» pour VLB
Victor-Lévy Beaulieu dit avoir trouvé chez Bernard Gauthier «un frère». Après avoir passé une semaine à ses côtés en juin, l’auteur prolifique garde que du positif de sa rencontre avec le leader syndical. «Je lui ai demandé s’il était prêt à s’ouvrir, il m’a dit oui et il a tenu parole», lance-t-il.

VLB raconte avoir appris «un tas d’affaires» à travers cet homme qu’il dit beaucoup respecter pour ce qu’il a vécu et ce qu’il est devenu. «C’est déjà un exploit de faire ce qu’il fait, s’en est un aussi de la faire après ce qu’il a vécu (…) Je pense que beaucoup de gens auraient intérêt à lire sa biographie, ils apprendront qu’on peut partir du mauvais pied, mais revenir sur le bon», explique l’auteur.

Victor-Lévy Beaulieu a passé quatre mois intensifs à la rédaction de livre, qui se retrouvera sur les tablettes des libraires dès le 8 octobre.

(Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article